-- -- -- / -- -- --
Sports

Taoufik Makhloufi : «Je réponds à mes détracteurs sur le terrain»

Taoufik Makhloufi : «Je réponds  à mes détracteurs sur le terrain»

Qu’est notre champion olympique des 1500mètres devenu ? C’est la question que se pose le public sportif national au sujet de celui qui, par une belle soirée londonienne et une chevauchée fantastique, décidera de faire entrer, par la lucarne de la télé, un peu de baume au cœur des foyers algériens lassés par les échecs à répétition de son « élite » (quand on y parle, inévitablement, les guillemets s’imposent malheureusement d’elles-mêmes à cause de son niveau affligeant car très loin des minimas internationaux), en finissant, en live mondial, sa course folle et tellement extraordinaire sur le haut du podium de la reine des disciplines du rassemblement sportif quadriennal des stars universelles.

Une médaille dans le plus précieux des métaux (en vermeil) et la preuve, encore une fois, par une autre promesse parmi, celles nombreuses, éternellement déçues, qu’une hirondelle pouvait entrouvrir (on ne voir rien venir jusque-là et dans tous les sports) les portes d’un vrai travail de fond. Où est donc passé notre Makhloufi national ?

On dit que Toufik Makhloufi, qui brisait tout dernière ment le silence avant d’aller rendre une petite visite de courtoisie aux joueurs (on imagine tout l’intérêt que l’encouragement signifiait pour eux, certains, heureux du geste de notre grand champion, n’ont l’occasion de l’immortaliser avec quelques photos souvenirs) de la sélection nationale, à leur lieu de regroupement au CTN de Sidi Moussa avant le déplacement de Bamako où ils ont rencontré mercredi le Mali pour le compte de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2015, retrouve petit à petit son meilleur niveau (en témoigne, entre autres, la médaille de bronze remportée sur 800m aux derniers championnats d’Afrique de Marrakech, Maroc) après un passage à vide du essentiellement à des ennuis de santé à répétition et (c’est lui qui le reconnaît) des « erreurs techniques » en enchaînant, en début de saison, les meetings, et s’apprête à revenir en force et retrouver à nouveau les véritables sensations de la compétition internationale et confondre, au passage, ses détracteurs. Retrouvant progressivement le rythme et le moral, le héros des derniers J.O, dont l’objectif prioritaire est le titre du 1500m aux prochains mondiaux en août 2015 (les 15e du nom, à Pékin), se désole toujours que depuis son exploit olympique, on ait « douté » (pas seulement à l’étranger mais parmi les siens) de ses performances en les associant au dopage et rappelle qu’il est « un athlète propre ».

Des critiques « infondées », dit-il, qui le « stimulent davantage pour me surpasser aux entraînements » en attendant de nouvelles consécrations. Histoire de répondre à tous ceux qu’il considère de jaloux. Tout simplement.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email