-- -- -- / -- -- --
Sports

Tahmi au sujet de Makhloufi : «C’est à la Fédération d’agir»

Tahmi au sujet de Makhloufi : «C’est à la Fédération d’agir»

Le ministre des Sports Mohamed Tahmi a appelé la mardi la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA) à agir pour régler les problèmes du champion olympique Taoufik Makhloufi, afin de lui permettre de préparer dans les meilleures conditions possibles, les prochains championnats du monde prévus en août 2015 à Pékin (Chine).

« Les athlètes sont placés sous l’autorité des Fédérations dont ils relèvent. C’est donc à la FAA de prendre ses responsabilités concernant Makhloufi, en évitant de nous dire que certains athlètes sont ingérables » a affirmé le ministre hier, sur les ondes de chaine 3 de la radio nationale.

Makhloufi (26 ans) envisageait de préparer les prochains championnats du monde au Kenya, avant de se rabattre sur la Californie (Etats-Unis) où il se trouve depuis un mois, faute d’avoir obtenu la subvention qui lui a été promise par le ministère des Sports, car cette instance n’était pas d’accord avec certaines exigeances de l’athlète, notamment, le mode de versement de cette aide financière.

« Makhloufi a demandé à ce que l’argent lui soit versé à lui directement, sans transiter par la Fédération, et il était hors de question qu’il en soit ainsi, car il existe des règles et des procédures que tout le monde doit respecter » a déclaré Tahmi concernant le point de discorde avec l’athlète.

De son côté, et dans une récente déclaration à la presse, Makhloufi a évoqué d’autres problèmes ayant provoqué ce conflit, notamment « les reproches concernant l’hôtel » qu’il a choisi et « le nombre de lièvres » qu’il comptait engager pour l’assister dans sa préparation ».

Le champion du 800 et du 1500 mètres s’est dit « irrité » que « la tutelle se soit immiscée dans des aspects purement techniques » et que « ces faux prétextes aient fini par bloquer le versement de la subvention » qui lui a été promise pour couvrir ses frais de préparation.

Makhloufi, s’étant retrouvé devant une impasse, a décidé de renoncer complètement à son programme de préparation initial, changeant de cap pour la Californie (Etats-Unis) où il se trouve depuis un peu plus d’un mois.

« Les Championnats du monde de 2015 approchaient à grands pas et j’avais un programme de préparation à respecter. Donc, je ne pouvais pas attendre indéfiniment qu’on me débloque cette subvention » a expliqué Makhloufi à travers la presse, concernant sa décision de se rabattre sur la Californie.

Des frais relativement élevés, que le champion olympique de 2012 à Londres affirme avoir couvert de sa propre « poche », y compris ceux du « masseur et des deux lièvres » qui l’assistent actuellement dans sa préparation.

Constatant que les choses sont allées relativement loin dans cette affaire, le ministre des sports a appelé la Fédération algérienne d’athlétisme à réagir, car « Makhloufi est placé sous sa responsabilité ».
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email