-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tahar Hadjar : « Je suis agréablement surpris »

Tahar Hadjar : « Je suis agréablement surpris »

L’université de Blida 1 Sâad-Dahleb est en train de se mettre au diapason des normes internationales et se modernise davantage.

C’est le constat fait par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, en quittant l’enceinte de l’université où il s’est enquit, jeudi passé, des modalités d’inscription des nouveaux bacheliers. A cet effet il a déclaré : « Je suis agréablement surpris de ce qui se fait et de ce que j’ai vu dans cette université. Tous les moyens matériels et humains sont réunis pour la réussite de cette opération d’inscription. Et pour cela je tiens à féliciter tous ceux qui participent à cette opération, à commencer par les responsables ». Il faut reconnaître que cette université a innové cette année dans la pratique des inscriptions universitaires en instaurant une sorte de guichet unique pour le nouveau étudiant. Effectivement, le bachelier rentre dans la bibliothèque centrale par une porte et en ressort par une autre en ayant accompli toutes les formalités d’inscription. En sortant il a tous les documents dont il aura besoin durant son année universitaire : carte d’étudiant, 3 certificats de scolarité, carte de transport, dépôt de dossier de bourse, de chambre, y compris des photocopies. En un temps record, l’étudiant aura accompli toutes les formalités et repartira très content de sa journée.

C’est ce que nous ont déclaré certains étudiants que nous avons rencontrés sur place et qui ont répondu aux questions du ministre. Même les parents qui viennent de loin et qui accompagnent leurs enfants sont pris en charge par la direction des œuvres universitaires et c’est ce que nous confirme Mohamed Mesouter Dou de Blida : « Les parents sont pris totalement en charge, hébergement et restauration, jusqu’à inscription totale de leurs enfants, car certains viennent des autres wilayas. » Dans l’optique de la modernisation de l’université Sâad-Dahleb, il serait utile de rappeler que l’année universitaire écoulée a été « particulièrement fructueuse dans tous les domaines de ses activités », nous a déclaré Mohamed-Tahar Abadlia, recteur de l’université. Il a précisé que « cela est d’abord dû à la stabilité de l’université et ce suite au dialogue permanent et serein que nous avons établi avec les partenaires sociaux et les étudiants ». Il faut reconnaître effectivement que durant l’année écoulée l’enceinte universitaire n’a connu pratiquement pas de perturbations provoquées par les grèves incessantes comme par le passé.

Une autre nouveauté à enregistrer cette année à l’université Sâad-Dahleb est le nombre important d’étudiants qu’elle s’apprête à accueillir. Ils seront 10 000 nouveaux bacheliers en plus des 4 000 anciens qui s’inscriront dans les masters 1 et 2. Il faut rappeler enfin que l’université Blida 1 a définitivement parachevé l’installation du système LMD. C’est ce que nous confirme le recteur. « Désignée en 2008, avec 9 autres universités, pour la mise en place du nouveau système LMD, l’université Blida 1 a parachevé son installation par la mise en place d’une panoplie considérable de licences (63) et de masters (80) ». A noter également que l’université compte 160 doctorants dans ce nouveau système et qu’en 2014 il y a eu 2 soutenances 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email