-- -- -- / -- -- --
Monde

Syrie : Les USA utilisent Daesh pour détruire la Syrie

Syrie : Les USA utilisent Daesh pour détruire la Syrie

Le gouvernement syrien constitue la véritable cible de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, car ces derniers veulent prendre la direction de la Syrie, estime le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem.

Lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet du G20 à Brisbane, le président Barack Obama a déclaré qu’il excluait toute possibilité de coopération avec Bachar el-Assad dans la lutte contre l’organisation de l’Etat islamique (EI), parce que le président syrien « avait perdu sa légitimité dans la majeure partie du pays » et que toute action conjointe de Washington et de Damas pourrait affaiblir la coalition internationale engagée dans la lutte contre l’EI.

Cette déclaration de Barack Obama « montre que le vrai objectif de la coalition est de prendre la direction de la Syrie », a indiqué M. Mouallem dans une interview à la chaîne de télévision libanaise Al Mayadine au terme de sa visite à Sotchi.

« Personne au monde ne peut déterminer au nom du peuple syrien par qui il sera gouverné », a souligné chef de la diplomatie syrienne. Et d’ajouter que la Russie était « un allié et un ami de la Syrie ». Le ministre a également fait savoir que les deux pays conjugueraient leurs efforts pour « mettre en place un dialogue national avec les représentants de l’opposition » et que ce dialogue « pourrait débuter à Moscou et se poursuivre à Damas ».

Une délégation syrienne conduite par Walid Mouallem s’est rendue les 26 et 27 novembre en Russie à l’invitation du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Les parties ont évoqué la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, ainsi que la « normalisation du processus politique » en Syrie. Par ailleurs, le ministre syrien de l’Information syrien Omran al-Zoghbi a déclaré jeudi que le département d’Etat américain s’appliquait à « calomnier Damas et à détourner l’attention du monde des crimes perpétrés par les terroristes de Daesh ».

« Dans ses déclarations, le département d’Etat américain passe sciemment sous silence les crimes de l’organisation terroriste EI, qu’il s’agisse d’enlèvements, d’assassinats, de violences ou de destructions, tout en essayant de pousser le monde à ignorer les crimes terroristes par des accusations mensongères à l’endroit du gouvernement syrien », a dit le ministre. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email