-- -- -- / -- -- --
Monde

Syrie : L’armée repousse une offensive de Daech

Syrie : L’armée repousse une offensive de Daech

L’armée syrienne et les milices populaires ont repoussé une puissante attaque du groupe terroriste Daech sur la base aérienne de T-4située à 90km de Palmyre.

« L’armée et les milices populaires ont repoussé une puissante offensive de Daech sur la base aérienne T-4. L’attaque a été lancée depuis le sud-ouest, l’ennemi a battu en retraite », a déclaré une source au sein des milices populaires à l’agence RIA Novosti.

Selon la source, la base aérienne est régulièrement pilonnée par des tirs de roquettes et de mortiers. L’armée a réussi à repousser les terroristes à quelques kilomètres dans diverses directions.

Cependant, les terroristes se sont rapprochés de la T-4 sur une distance de 4 km, ce qui constitue une menace réelle à la base. L’aérodrome militaire T-4 est le principal bastion des troupes gouvernementales et la première ligne de défense aux abords de la ville de Homs. Après la prise de Palmyre, les terroristes se sont avancés sur une distance de 90 km dans la direction de Homs, en menaçant de s’emparer de la ville d’al-Qaryatayn. 

Ces derniers mois, Daech a tenté à maintes reprises de déloger les troupes gouvernementales de leurs positions défensives. Les terroristes ont ainsi concentré d’importantes forces à l’ouest de Palmyre et cherchaient à s’emparer des champs pétroliers de Jazel et de Shaer. Depuis samedi dernier, des combats acharnés font rage aux abords de la ville de Palmyre.

Les djihadistes ont lancé une violente offensive pour s’emparer à nouveau de la cité antique, reprise le 27 mars dernier par les troupes gouvernementales syriennes. Palmyre, dont les vestiges sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco, était restée pendant 10 mois sous contrôle des terroristes.

Les combattants ont été tués lors de la première partie de l’offensive commencée vendredi matin contre les troupes gouvernementales dans le quartier d’al-Assad, informe la chaîne de télévision Al-Mayadeen citant ses sources.

Samedi, les terroristes ont organisé la deuxième partie de l’offensive dans le quartier d’al-Zahra. L’armée syrienne et les milices ont réussi à repousser l’attaque. Cependant, dans le quartier d’al-Assad, où se trouve l’académie militaire, de violents combats se poursuivent. Lors des offensives, les terroristes utilisent des voitures piégées et des kamikazes.

Selon le renseignement militaire, en quelques jours de pause humanitaire, les terroristes ont transféré plus de 8 000 combattants dans la zone de Khan Tuman (sud d’Alep) et à Kafr Hamrah (nord d’Alep). Les terroristes tentent de briser l’encerclement dans l’est d’Alep, où un nombre important de leurs complices sont bloqués. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email