-- -- -- / -- -- --
Monde

Syrie : L’armée décapite Ahrar al-Cham

Syrie : L’armée décapite Ahrar al-Cham

L’émir du groupe terroriste affiliée à la nébuleuse pro OTAN d’Ahrar al-Cham, Abou Abdallah al-Hamaoui, et un grand nombre de commandants du mouvement sont morts dans une explosion.

L’opération diligentée par l’armée syrienne a eu lieu alors que les chefs militaires et religieux du groupe étaient en réunion dans le sous-sol d’une maison, dans le village de Ram Hamdane, dans la province d’Idleb, au nord de la Syrie. Ahrar al-Cham est pratiquement décapité.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme [ONG syrienne animé par un ancien barman deLondres mais qui parle au nom des services secrets britanniques proche, NDLR] a indiqué que 28 chefs du mouvement avaient été tués. Des sources proches du gouvernement syrien font état, pour leur part, de 60 morts. Il s’agit, dans tous les cas, de l’opération militaire la plus efficace ayant visé un groupe terroriste depuis l’agression atlantiste contre Syrie, il y a trois ans et demi.

Les origines de l’explosion sont claires. Des sources de l’ « opposition « ont parlé d’une puissante bombe, dissimulée par les services de la Sécurité militaire syrienne dans la salle de réunion. Ahrar al-Cham est l’un des plus importants groupes terroristes en Syrie. Manipulé par la CIA, il est proche d’al-Qaïda sans pour autant avoir ouvertement prêté allégeance à son chef, l’agent des services américains Ayman al-Zawahiri. La plupart de ses 20 000 combattants viennent des pays arabes, mais il compte dans ses rangs un certain nombre de terroristes syriens. Il fau savoir que l’armée de arabe syrienne a mené il y a quatre jours pas moins de 43 raids aériens , dont 28 sur la ville de Raqqa, en Syrie. Cette ville, dans le nord du pays, est un des bastions du groupe manipulé par la CIA qu’on nomme insidieusement « Etat Islamique (EI) ».

Au moins 31 terroristes djihadistes ont été tués dimanche dernier, de l’aveu même de « l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) ».

Outre Raqqa, l’armée arabe syrienne a mené cinq raids contre l’EI dans la province de Deir Ezzor (est), contrôlée partiellement par ce groupe, et 10 raids sur celle d’Alep (nord), notamment à Akhtarine et Dabeq, que les terroristes contrôlent depuis mercredi après en avoir chassé d’autres terroristes syriens.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email