Symbolisant l’amitié entre l’Algérie et la Chine: Plantation d’arbustes dans le Parc Dounya – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Algérie-Chine

Symbolisant l’amitié entre l’Algérie et la Chine: Plantation d’arbustes dans le Parc Dounya

Symbolisant l’amitié entre l’Algérie et la Chine: Plantation d’arbustes dans le Parc Dounya

Une opération de plantation de plus de 500 arbustes a eu lieu ce samedi, au parc Dounia ( Grands Vents) à Alger, sous le patronage de l’ambassade de la République populaire de Chine en Algérie, avec la participation de CSCEC en Algérie (China State Construction Engineering Corporation) et l’Association d’amitié algéro-chinoise. Une opération qui symbolise l’amitié et les relations historiques entre les deux pays.

Après avoir donné le coup d’envoi à cette opération, l’ambassadeur de la République populaire de Chine en Algérie, M. Li Jian a affirmé que « cette journée particulière est considérée comme une tradition qui date depuis 15 ans. A travers la plantation des arbres nous visons à commémorer notre amitié avec l’Algérie ».

Signalant la reprise de cet évènement après une suspension qui a duré quatre années en raison de la crise sanitaire de la Covid-19, l’ambassadeur a fait part de la volonté d’organiser cette opération annuellement pour ainsi contribuer à la stratégie nationale du barrage vert et garantir un avenir durable . Il a également salué, à cette occasion, la forte mobilisation des deux parties, algérienne et chinoise, ainsi que les contributions de l’association d’amitié algéro-chinoise.

De son côté, le président de l’Association d’amitié algéro-chinoise, Ismail Debeche a affirmé que cette opération « s’inscrit dans le cadre des campagnes de reboisement organisées chaque année par l’association », ajoutant que la plantation de ces arbustes, symbolisant « l’amitié et les relations historiques entre les deux pays ».

La préservation de l’environnement et le rapprochement de l’homme de la nature, constituent aussi des buts à atteindre. L’opération s’inscrit également en droite ligne avec « le programme de l’association, qui prévoit des opérations de reboisement et plusieurs autres activités telles que l’organisation de forums scientifiques, d’événements culturels et de visites touristiques », a-t-il fait savoir.

Pour sa part, le PDG de CSCEC en Algérie, Tang Hao, a affirmé que « pendant ces quarantaines d’années en Algérie, nous nous sommes intégrés dans le développement économique local et aussi dans la protection de l’environnement ». Il est ainsi revenu sur certains projets concrétisés en Algérie. « Au cours de la construction de Grande Mosquée d’Alger, nous avons établi un centre énergique pour recycler les énergies afin de réduire l’émission de gaz à effet de serre, en sus d’autres projet qui servent à équilibrer entre le secteur économique et écologique », a-t-il noté.

« En tant que filiale du groupe CSCEC, nous ne cesserons de mettre en exécution la demande du développement vert proposé par notre groupe, introduisant plus de technologies écologiques avancées en Algérie, explorant les secteurs favorables à l’application et la promotion des énergies renouvelables en Algérie » a-t-il fait savoir.

Une coopération économique fortement développée
La relation économique entre les deux pays a été par ailleurs évoquée lors de cette opération. L’ambassadeur a rappelé sa dernière visite ans la wilaya de Sétif, lors du forum économique qui a réuni des opérateurs chinois et algériens, assurant que l’année 2024 sera celle de « la récolte des fruits de la coopération » entre son pays et l’Algérie, et qui sera également riche en nouvelles réalisations.

Dans ce sens, il a souligné que la confiance mutuelle entre les deux pays « a atteint de nouveaux sommets » et que la coopération économique et commerciale s’est fortement développée. Le commerce bilatéral total ayant dépassé pour la première fois, en 2023, les 10 milliards de dollars américains.

« L’Algérie, qui se caractérise par la stabilité politique, une situation géographique privilégiée et un marché de haute qualité qui a attiré les investissements à l’étranger d’entreprises chinoises, est considérée par ces dernières comme l’une des destinations privilégiées » , avait affirmé le chef de la mission diplomatique chinoise à Alger, relevant que certaines entreprises de son pays opèrent en Algérie depuis plus de 40 ans.

Quant à la wilaya de Sétif, M.Li Jian a également souligné que les entreprises chinoises ont investi plus de 26 millions de dollars dans la wilaya, fournissant un millier d’opportunités d’emploi avec une valeur de production totale de près de 10 milliards de dinars.

Il a ajouté que les usines de couvertures, d’outillages électriques dans lesquelles les entreprises chinoises ont investi, à Sétif ont répondu à un besoin dans l’industrie locale et fait naître une chaîne de production intégrée, favorisant des exportations à l’étranger, ce qui a contribué à générer des recettes en devises pour la wilaya.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email