-- -- -- / -- -- --
Culture

Sur les Vandales et autres récits

Sur les Vandales et autres récits

L’équipe du média Babzman annonce ce mercredi 4 mai la diffusion de son magazine bimensuel d’histoire, le premier numéro – janvier-février – en version française est sur le marché depuis quelques jours au prix de 250 DA.

Consacré à l’information historique et socioculturelle, dédiée principalement à l’Algérie, le portail Babzman (traduction littérale : porte de l’époque) se lance dans une nouvelle aventure, celle de mettre sous presse son magazine, dans un format standard, afin de (re)conquérir un lectorat qui préférerait le support papier à la navigation sur le web. Mis en ligne en janvier 2014 (www.babzman.com) et dirigé par Mira Gacem, ce site s’est octroyé une place de choix dans le paysage médiatique algérien et régional.

Ses lecteurs vont à la découverte de l’histoire, mais aussi des arts et du patrimoine de l’Algérie millénaire. Un voyage dans le temps que nous retrouvons dans le premier numéro (support papier) en langue française, la version en arabe étant prévue pour les jours prochains.

Ce nouveau projet éditorial s’annonce avec un dossier sur La conquête des Vandales en Algérie. Le choix de ce thème est justifié selon son auteure par le fait que « Les écrits ne pleuvent pas sur la question vandale. D’autant que peu de traces subsistent de cette époque et de ses conquérants ». Quant aux sources, elles sont « principalement romaines. Puis françaises de la fin du XIXe siècle. Mais toutes, comme

Dureau de la Malle ou comme Ernest de Mercier, reprennent les récits historiques de Procope de Césarée, un historien de l’empire byzantin ».

Dans ce premier dossier du magazine, nous retiendrons notamment la partie réservée à la rébellion des Berbères en Afrique du Nord, soit les peuples autochtones des Aurès, de Numidie et de Tripoli qui ont refusé de se soumettre et de se convertir à l’arianisme.

L’autre originalité traitée par Babzman réside dans le sujet inhérent à La Bataille d’Alger. L’équipe rédactionnelle rappelle le dessin de Pablo Ruiz Picasso sur la militante Djamila Boupacha. Un portrait réalisé, la veille du cessez-le-feu en mars 1962, par cet artiste peintre anti-franquiste, intéressé par la guerre de libération nationale dès son déclenchement.

Dans ces 95 pages bien illustrées, la lecture porte aussi sur l’art culinaire (Le monde du café, Toute une histoire !), l’architecture (Pouillon et l’Algérie), la beauté (Le henné, cette plante aux usages multiples). Une diversité qui brise l’ennui que pourrait générer la lecture d’un manuel d’histoire. Babzman n’est pas la première édition dans l’histoire de la presse algérienne. Nombre de tentatives sont restées en l’état. Ce numéro premier a mis du temps à sortir. Mieux vaut tard que jamais.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email