-- -- -- / -- -- --
Nationale

Sur instruction de Tebboune: Renforcement du confinement durant l’Aïd

Sur instruction de Tebboune: Renforcement du confinement durant l’Aïd

Passer l’Aïd El Fitr dans la convivialité familiale sans que cela porte préjudice à la santé des citoyens constitue un casse-tête pour les autorités en ces temps de pandémie qui touché plus de 7000 personnes dans le pays.

Si le confinement total est écarté, de nouvelles mesures vont sans doute être adoptées par le gouvernement concernant les déplacements des citoyens, le port du masque, mais aussi des horaires du confinement partiel auquel est soumis le pays.

Après avoir dit non au confinement total auquel ont plaidé les membres du Conseil scientifique, optant pour la reconduction du même plan de lutte contre le COVID-19, le président de la République entend renforcer le confinement sanitaire avec de nouvelles mesures. Abdelmadjid Tebboune qui s’est réuni, avant-hier, avec les membres du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie Covid-19 a chargé Abdelaziz Djerrad d’examiner des mesures complémentaires à l’occasion de l’Aid El Fitr, relatives à la durée horaire du confinement, la garantie des masques, les déplacements entre wilayas et la visite traditionnelle aux cimetières. Cette instruction du président laisse dire que les horaires du confinement vont être revus et qu’une prolongation est prévisible.

L’obligation du port du masque fait aussi son chemin, d’autant que c’est un moyen de protection efficace, comme l’ont affirmé à maintes reprises les membres du Comité scientifique, à leur tête le ministre de la Santé. Lors de cette réunion, les intervenants ont unanimement souligné que le port du masque est tout aussi efficace que le confinement sanitaire, d’où l’impératif de rendre son port obligatoire pour tous. Une mesure qui reste cependant tributaire de la disponibilité de ce moyen de protection. Très nombreux à l’occasion de cette fête religieuse, les déplacements des personnes entre les wilayas vont être aussi régulés.

Certains walis ont même anticipé la décision centrale et commencent à organiser le déroulement de l’Aïd dans leur localité. C’est le cas de la wilaya d’Annaba qui a pris la décision d’interdire les visites aux cimetières durant les journées de l’Aïd pour empêcher la propagation du coronavirus. Lors de cette rencontre caractérisée par un large débat, le Président Tebboune a écouté les membres du Comité dans leurs avis sur les efforts consentis pour lutter contre la propagation de Coronavirus et sur les voies et moyens de leur renforcement jusqu’à l’éradication définitive de cette pandémie.

Outre l’instruction d’étudier les mesures complémentaires au confinement sanitaire à l’occasion de l’Aïd, le Président de la République a donné des instructions pour élargir l’enquête épidémiologique dans toutes les wilayas afin de circonscrire les foyers, et partant stopper l’épidémie à temps. Par ailleurs, le président a salué l’expérience pionnière du Comité scientifique, installé depuis le 23 mars dernier. Il a adressé ses remerciements à ses membres, et à travers eux aux personnels de la Santé, tous corps confondus, pour leur abnégation et leurs efforts en vue de juguler la pandémie et épargner au pays ses complications.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email