-- -- -- / -- -- --
MENASahel

Suite à l’accord inter-palestinien d’Alger: Arafat célébré à Gaza et en Cisjordanie

Suite à l’accord inter-palestinien d’Alger: Arafat célébré à Gaza et en Cisjordanie

Il y a 18 ans disparaissait l’ancien dirigeant historique palestinien Yasser Arafat, fondateur du mouvement pour la libération de la Palestine occupée le Fatah.

Ce jeudi 10 novembre, des dizaines de milliers de Palestiniens se sont rassemblés à Gaza pour commémorer cet anniversaire. Il s’agit de la première commémoration officielle de la mort d’Arafat dans l’enclave palestinienne depuis que le Hamas avait évincé par la force le Fatah d’Arafat de la bande de Gaza, il y a 15 ans.

C’est le signe d’une amélioration des relations entre factions rivales palestiniennes depuis la signature de l’accord de réconciliation en octobre dernier à Alger.

Une foule en liesse, avec des drapeaux jaunes du Fatah, flottant au vent en plein cœur de la ville de Gaza pour commémorer la mort de Yasser Arafat, mort empoisonné.

En Cisjordanie, des centaines de Palestiniens ont commémoré aussi cet anniversaire par une marche dans la ville de Ramallah au cours de laquelle des portraits d’Arafat ont été brandis, avant de se recueillir sur sa tombe, au siège de la présidence palestinienne.

Dans son discours devant des centaines de participants à la marche, qui se sont rassemblés devant le sanctuaire, Mahmoud Al-Aloul, chef adjoint du mouvement Fatah, a mis en avant la poursuite du chemin d’Arafat jusqu’à la liberté et l’établissement de l’État palestinien sur la base des frontières occupées en 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale.

“Arafat était un dirigeant exceptionnel et un symbole de l’unité palestinienne. Nous vivons aujourd’hui dans des circonstances difficiles, mais nous devons être vigoureux et tenir bon pour aller de l’avant jusqu’à ce que le rêve de liberté soit réalisé (..) un peuple résistant ne sera pas vaincu”, a-t-il ajouté.

Muhammad Yasser Abdul Raouf Daoud Sulaiman Arafat Al-Qidweh Al-Husseini, dit Abu Ammar, est né à El-Qods occupée en août 1929. Il a étudié au Caire et participé en tant qu’officier de réserve dans l’armée égyptienne, avant de rejoindre la lutte contre la triple agression contre l’Egypte en 1956.

En 1974, Abu Ammar avait prononcé un discours au nom du peuple palestinien devant l’Assemblée générale des Nations unies à New York, où il avait lancé sa phrase : “Je vous ai apporté une arme à la main et un rameau d’olivier dans l’autre, alors ne laissez pas tomber le rameau vert de ma main”.

Le 20 janvier 1996, Yasser Arafat a été élu président de l’Autorité nationale palestinienne aux élections générales et a depuis lors entamé le processus de construction des fondations d’un Etat palestinien.

La mort du dirigeant palestinien est survenue à la suite d’une détérioration rapide de son état de santé, à la lumière de son assiègement pendant plusieurs mois par les forces d’occupation israéliennes au quartier général présidentiel (la Muqata) à Ramallah.

Il est décédé le 11 novembre 2004 à l’âge de 75 ans, dans un hôpital militaire proche de Paris. Après l’exhumation de son corps en novembre 2012, une équipe d’experts suisses a conclu à l’empoisonnement au polonium.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email