-- -- -- / -- -- --
Nationale

Suite à des articles parus dans trois quotidiens nationaux : Réaction de la DGSN

Suite à des articles parus dans trois quotidiens nationaux : Réaction de la DGSN

La cellule de communication et presse de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a rendu public, ce mardi, un communiqué dans lequel la Sûreté nationale dément catégoriquement une information selon laquelle des journalistes auraient été interdits de couvrir un meeting d’un candidat à la présidentielle du 12 décembre prochain. « Trois quotidiens nationaux ont inséré dans leurs livraisons du 26 novembre 2019 des contenus calomnieux, prétendant que les services de Police ont interdit à des journalistes de couvrir un meeting animé par un candidat à la présidentielle du 12 décembre 2019″, rapporte le communiqué de la DGSN.

Ajoutant que ” La Direction générale de la Sûreté nationale, tout en assurant que ces propos diffamatoires sont dénués de tout fondement, dénonce le recours de certains malintentionnés, qui usent de subterfuges incohérents et contraires à toute éthique pour tenter de troubler l’ordre et perturber le déroulement de réunions publiques autorisées, en se dissimulant derrière la notoriété que leur confère leur statut professionnel ; ignorant le préjudice causé tout d’abord au noble métier qu’ils altèrent et, ensuite, à un droit du citoyen consacré par la Constitution”.

En conclusion, la DGSN a tenu à rappeler la délicate mission des forces de l’ordre lors de grands événements, notamment électoraux, afin d’assurer une bonne sécurité des citoyens et des biens publics. Le communiqué écrit dans ce sens : « Il importe de souligner que la Sûreté nationale, en tant qu’institution républicaine, agit conformément aux dispositions légales en vigueur, en particulier celles régissant les dispositifs de protection des personnes et des biens, à l’occasion des rassemblements et réunions publiques, en veillant à la sécurité des périmètres immédiats des infrastructures et salles dédiées, ainsi qu’à celle des animateurs et publics concernés ; Toutefois, le service d’ordre à l’intérieur de ces lieux demeure de la compétence des organisateurs desdites activités”.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email