Station de dessalement d’eau de mer Fouka 2 : Un volume de 150 000 m3/J  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Station de dessalement d’eau de mer Fouka 2 : Un volume de 150 000 m3/J 

Station de dessalement d’eau de mer Fouka 2 : Un volume de 150 000 m3/J 

Les travaux de réalisation de la station de dessalement d’eau de mer (SDEM) de Fouka 2, à l’est de la wilaya de Tipasa et à une trentaine de kilomètres de la capitale Alger, sont à un taux d’avancement de plus de 40 %. Cette station une fois mise en service assurera un volume au quotidien de près de 150 000 m3 au profit de 12 communes de la wilaya de Blida. 

Ce projet stratégique et vital pour la région est assuré par les filières de COSIDER et de Sonatrach, à leur tête l’AEC, appuyées par la Société nationale de génie civil et bâtiment (GCB) ainsi que d’autres entreprises. Dotée d’une capacité de production de 300 000 m3/jour, la SDEM de Fouka, située à l’est de la wilaya de Tipasa, fournira, à travers un raccordement d’une distance de 90 km, de l’eau pour les communes de la wilaya de Blida dans un futur très proche.

Le premier responsable de l’ADE de Blida a fait part de l’affectation d’une enveloppe globale de près de 12 milliards de dinars pour la réalisation de cet important projet, notant que la « wilaya fonde beaucoup d’espoir » sur cette station, dont le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a supervisé la pose de la première pierre en juillet dernier, en vue de mettre un terme au problème des perturbations enregistrées en matière d’alimentation en eau potable (AEP), notamment dans la partie est de Blida (Bougara, l’Arbâa et Meftah) qui a vu la création de nouveaux pôles urbains comptant des milliers de logements.

Il a également souligné la contribution attendue de ce projet, dont les travaux sont en constante évolution, dans la garantie de la sécurité hydrique de la wilaya vu que cette dernière dépend à 80 % des eaux souterraines pour la couverture de ses besoins en eau, ce qui la rend tributaire des précipitations pluviales.

Une fois opérationnelle, la moitié du volume de production quotidienne de la SDEM de Fouka 2, qui compte six unités de production, sera destinée à la wilaya de Blida tandis que l’autre moitié sera affecté aux habitants de la partie ouest d’Alger et à la wilaya de Tipasa, selon les précisions du directeur des ressources en eau.

Il convient de noter l’inscription de ce projet dans le cadre de la stratégie prospective du président de la République visant à assurer l’alimentation en eau potable des citoyens à travers, notamment, la généralisation de l’exploitation de l’eau dessalée, tout au long du littoral algérien, tout en garantissant le transfert des eaux au profit des wilayas de l’intérieur à une profondeur de 150 km.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email