-- -- -- / -- -- --
Culture

Sous le signe de la solidarité inconditionnelle avec la population martyre de Ghaza

Sous le signe de la solidarité inconditionnelle avec la population martyre de Ghaza

C’est aujourd’hui que débute à Timgad dans la wilaya de Batna la trente sixième édition du Festival international de Timgad.

C’est pratiquement le plus ancien festival existant dans l’Alérie indépendante. Cette l’année ce grand rendez vous de l’art musical s’inscrit dans une conjoncture particulière. Il intervient dans un moment douloureux où la population de Ghaza subit les plus pires épreuves infligées par un ennemi inhumain et barbare. L’Algérie ne peut rester insensible aux souffrances du pays frère qu’est la Palestine. De grands moyens son mobilisés pour atténuer son mal, matériels, médicaux, financiers, politiques et aussi par l’arme que suscite la pratique des arts. Sur ce plan, le festival assure sa solidarité pleine et entière et l’ensemble des artistes invités ne manqueront pas d’exprimer solennellement leur soutien à la population de Ghaza.
Durant huit jours jusqu’au 9 août jour de clôture, ils manifesteront leur appui enmettant leur talent au service de ce peuple opprimé.

Pour ces actions de solidarité nos artistes algériens se placent en première ligne. Ils sont nombreux anciens et nouveaux, à être à l’affiche cette année à cette trente sixième édition du Festival international de Timgad.

Nous citerons, notre populaire ambassadeur du raï Kader Japonais, la belle voix de Nadia Baroud, le chanteur talentueux des monts du Djurdjura, Massinissa, sans oublier la troupe Rahaba, artistes faisant partie du plateau artistique de ce soir. Pour le lendemain, 3 août, nous retrouvons sur la scène de Timgad, Lazhar Djilali, Cheb Enaour, Kamel El Guelmi. Le 4 août sont présents DjelloulMarga, Mohamed Bousmaha, Hamid Belbeche.

Le 5 août passeront en soirée Cheb Didine, NacereddineHorra. Le 6 sont programmés Yahia El Khencheli, cheb Hassen, Rabeh Asma, Le 7 août participent, Abdelhamid Bouzaher, Souad Asla. Le 8 août monteront sur la scène de Timgad, Karim El Gang, NordineAlane, Abdelkader, El Khaldi, Salim Chaoui et quant au 9 août, journée de clôture du Festival, Zahouania attirera les foules pour terminer cette trente sixième édition. La participation internationale est aussi prête à donner son cœur pour cette noble action de solidarité avec la population de Ghaza. En première place figure le Ballet Caracalla du Liban. Ce pays est l’adversaire le plus acharné contre l’occupation illégale des territoires par Israel et compati avec cœur avec les populations de la Palestine. La troupe Caracalla se produit le 7 août.

Des riches plateaux sont programmées sur ce volet international du Festival de Timgad. Nous citerons la belle voix de Stati du Maroc, celle de Indila de France, de Farah Youssef de Syrie, de Mohamed Assef de Syrie, des Three ladies des USA, de Zahra Lainef de Tunisie, de Mister You du Maroc, de Carole Soumaha du Liban. Des ensembles sont également programmés comme ceux venant de l’Inde et du Brésil. Ces artistes nationaux et internationaux renouvelleront leur soutien à la population martyre de Ghaza en se produisant une nouvelle fois, pour le public d’Alger, sur la scène du CASIF de Sidi Fredj.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email