-- -- -- / -- -- --
Nationale

Soulagement chez les distributeurs de la viande rouge

Soulagement chez les distributeurs de la viande rouge

les distributeurs des viandes rouges de l’abattoir d’El Harrach vont désormais travailler sans contraintes, car ils pourront être approvisionnés à temps par leurs fournisseurs suite à la décision des autorités de fournir des autorisations aux éleveurs et commerçants qui ne pouvaient pas se déplacer pour approvisionner leurs clients à Alger.

C’est ce qu’a fait savoir le président de l’Association nationale des Commerçants et artisans (ANCA), M. Boulenouar Hadji-Tahar, ce samedi au Jeune Indépendant.

M. Hadj-Tahra a précisé à ce titre que « des autorisations spéciales aux éleveurs et aux commerçants, ainsi que d’autres mesures de facilitations seront engagées cette semaine par le ministre de l’Agriculture et celui du Commerce en prévision du mois de ramadan ».

Il a ajouté que les doléances des commerçants seront prises en charge par les autorités publiques concernées. Et de déclarer : « Le ministère du de l’Agriculture et celui du Commerce ont pris une batterie de mesures de facilitation, à commencer par l’octroi des autorisations spéciales ». Cette décision permettra aux éleveurs de se déplacer aux fins de fournir la marchandise à temps aux distributeurs grossistes et assurer de la sorte l’approvisionnement de la population algéroise en termes de viandes rouges et viandes blanches .

Le président de l’Association a relevé dans ce sens que certaines boucheries ont déjà pris leurs précautions en recourant à l’achat du cheptel vivant pour le mettre dans entrepôts à proximité de leur lieu d’activité. Une solution parmi autres que ces bouchers ont mises e place pour satisfaire la demande de leurs clients. Cela leur évitera également le stress de la perturbation de la chaine de distribution durant la crise sanitaire du Covid-19, qui sévit depuis plus d’un mois.

De son côté, le président de la Commission nationale des distributeurs de viandes rouges activant sous la houlette de l’ANCA, M. Merouane Khiare, a exprimé sa satisfaction quant à cette décision. Il a fait savoir dans la foulée qu’une liste comprenant les noms des commerçants concernés sera remise au ministère du Commerce en vue de se voir délivrer une autorisation de circulation avant le mois de ramadan.

« Nous avons eu ce matin samedi l’occasion de soulever le problème directement au ministre du Commerce M Kamel Rezzig, qui nous a promis de le régler dans les heures qui viennent. Il nous a demandé d’établir la liste exhaustive de tous les éleveurs et distributeurs concernés dans le but de leur accorder une autorisation dérogatoire », a-t-il indiqué à ce propos.

Le même responsable, rappelons-le, avait lancé la semaine passée un appel aux pouvoirs publics pour intervenir d’urgence et trouver une solution aux fournisseurs de l’abattoir d’El Harrach, qui souffrait d’une perturbation en termes de marchandise.

Les fournisseurs de ce grand abattoir, issus pour la plupart, des wilayas de l’Ouest (Saida, Tiaret, Tissemsilt) se trouvaient dans l’incapacité d’approvisionner leurs clients dans les délais impartis, en raison de l’allongement des horaires du couvre-feu à Alger. M .Khiare avait cependant rassuré sur la disponibilité des quantités des viandes rouges qu’il a qualifiées de « largement suffisantes ».

Les membres de la Commission nationale des distributeurs des viandes rouges, ont procédé hier matin à la distribution d’une quantité de pas moins de 600 kg de viandes au profit de 200 familles démunies à Alger. Une initiative qui tombe à point nommé à quelques jours du mois sacré et que l’ANCA envisage d’élargir aux autres wilayas.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email