-- -- -- / -- -- --
Nationale

Souk Errahma des fournitures scolaires  : Des prix pour toutes les bourses  

Souk Errahma des fournitures scolaires  : Des prix pour toutes les bourses  

A une semaine de la rentrée scolaire, les marchés Errahma de vente de fournitures scolaires, ouverts dans plusieurs wilayas du pays, connaissent une affluence importante de citoyens venus acquérir les fournitures scolaires proposées à des prix « raisonnables » par rapport à ceux affichés dans les papeteries et autres espaces commerciaux.  

La rentrée scolaire de cette année ne déroge pas à la règle. Elle s’annonce difficile pour les parents d’élèves, notamment avec la hausse exceptionnelle des prix des fournitures scolaires. C’est la raison pour laquelle l’Etat a mis en place les marchés Errahma, où les prix sont supposés être plus abordables qu’ailleurs. Ce sont au total pas moins de 64 souks Errahma, dédiés spécialement à la vente d’articles scolaires à des prix réduits, qui ont été ouverts à travers tout le pays. Devant s’étaler tout au long du mois de septembre, cette initiative, qui intervient en application des instructions du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations pour la réussite de la rentrée sociale et scolaire, vise à vendre aux parents d’élèves des fournitures scolaires à des prix compétitifs. 

Dans la wilaya de Boumerdès, le marché est installé sur une esplanade face à la gare des trains, en plein centre-ville. Sur place, on retrouve une série de chapiteaux, agglutinés les uns aux autres. Environ une quarantaine de « tentes » ont ainsi été installées pour apporter un peu d’espoir et de soutien aux citoyens dépassés vu la cherté de la vie. La plupart des exposants sont spécialisés dans la commercialisation de produits de papeterie et d’articles scolaires. Un chapiteau de l’Office national des publications scolaires (ONPS) est également présent pour la vente des livres. Les visiteurs peuvent aussi trouver des chapiteaux destinés à la vente de vêtements, de chaussures et de tabliers pour les élèves.

Les stands sont ouverts au public à partir de 10 h, et ce jusque tard dans la nuit. Une visite du Jeune Indépendant à cet espace a permis de rencontrer des parents d’élèves qui ont fait le déplacement de plusieurs communes de la wilaya, à la recherche d’articles scolaires moins chers auprès de dizaines de commerçants, détaillants et grossistes, présents sur place. 

L’affluence était timide. « Aujourd’hui, il n’y a pas beaucoup de monde parce que c’est un jour de semaine. Il faut attendre la fin de la journée ou le week-end pour voir les différents stands pris d’assaut », a assuré l’un des exposants. En compagnie de leurs enfants, les parents interrogés expliquent cette affluence par les prix raisonnables des fournitures scolaires pratiqués par les exposants et l’excellente qualité de ces produits. Karima, mère de trois enfants, dont deux au CEM et un au primaire, a estimé que les fournitures scolaires sont proposées dans ce marché à des prix plus ou moins bas par rapport à l’extérieur. Elle a toutefois ajouté que la différence n’est pas vraiment importante. « C’est une affaire de 5 à 30 DA de différence, notamment pour les articles produits localement », a-t-elle fait savoir. 

Devant le stand réservé à la marque « El- Hillal », Brahim, la cinquantaine, fonctionnaire de son état, s’est déplacé de Réghaïa pour acheter les fournitures scolaires de ces quatre enfants. Plus ou moins satisfait, le père de famille s’apprêtait à quitter le marché avec ses emplettes. « Les prix sont raisonnables au niveau du marché. On trouve de tout à des prix moins chers qu’à l’extérieur », a-t-il indiqué.

Cependant, il a regretté le fait qu’ils aient réduit les prix sur certains articles mais pas sur d’autres. « Personnellement, je n’ai pas tout acheté car je compte aller voir ailleurs pour faire un peu plus d’économies », a-t-il confié. Ismail, pour sa part, a avoué être déçu des prix affichés qui, selon lui, ne sont pas attractifs et sont pratiquement les mêmes que dans les papeteries. « Quand on a parlé de marchés Errahma, je m’attendais à ce que l’on nous propose des prix plus ou moins raisonnables et à la portée des petites bourses. Mais là, je suis surpris. Il n’y a pas de grande différence avec l’extérieur », a regretté ce père de famille, avant d’ajouter que « le seul avantage, c’est d’avoir tout dans un seul endroit. On peut faire le tour et faire la comparaison avant de faire ses emplettes ».

Interrogé à ce sujet, l’un des vendeurs du marché Errahma a avoué que les tarifs des fournitures scolaires ont considérablement augmenté par rapport à l’année dernière. « Les tarifs ont doublé depuis l’année passée. Le cahier de 96 pages, qui coûtait entre 35 et 40 DA l’année dernière coûte aujourd’hui 90 DA », a-t-il indiqué. « Nous avons effectué des réductions dans la mesure du possible afin d’aider les parents à surmonter la charge de la rentrée scolaire. Même si les réductions sont jugées minimes, ici c’est mieux qu’ailleurs. De plus, les articles scolaires sont disponibles en quantités », a-t-il estimé. 

Pour conclure, selon les dires de plusieurs parents interrogés sur les lieux, la différence de prix est minime et les économies réalisées sont négligeables.  

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email