Souk-Ahras : 16 investisseurs concernés par les autorisations d'exploitation – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Souk-Ahras : 16 investisseurs concernés par les autorisations d’exploitation

Souk-Ahras : 16 investisseurs concernés par les autorisations d’exploitation

Des autorisations d’exploitation temporaires ont été octroyées à 16 investisseurs pour qu’ils entament leurs activités dans les communes de Souk Ahras, Henancha, Sedrata, Bir Bouhouch et Oum Laadhaïm (wilaya de Souk Ahras), a annoncé mardi le wali Lounès Bouzegza. 

En marge d’une rencontre consacrée au dossier de l’investissement et à la levée des entraves freinant certains projets, le chef de l’exécutif local a indiqué, que ces autorisations ont été accordées à « 16 investisseurs n’ayant pas encore obtenu de certificat de conformité ». 

Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, portant octroi d’autorisations d’exploitation temporaires aux porteurs de projets d’investissement prêts à entrer en activité en attendant la régularisation des procédures administratives dont celles liées au certificat de conformité et au permis de construire, a expliqué le responsable, rappelant que « toutes les facilités sont accordées aux investisseurs par les hautes autorités du pays ». 

Le wali a ajouté que « les projets prêts à la mise en service sont concernés par la décision du président de la République relative à l’octroi d’autorisations temporaires d’exploitation en attendant l’achèvement des autres procédures administratives ». 

Il a souligné également que la wilaya de Souk Ahras dispose d’une grande assiette foncière constituée notamment de la zone industrielle de M’daourouch avec 220 hectares et des zones d’activités de nombreuses communes capables d’accueillir les projets d’investissement de micro-entreprises et start-up, invitant les investisseurs locaux à passer à la phase de création de la richesse et d’emplois au profit des diplômés universitaires et des établissements de formation professionnelle. 

« Lever les entraves devant les projets constitue actuellement une priorité pour les autorités publiques », a affirmé le wali, soulignant que « le président de la République considère le dossier de l’investissement et de l’élimination des entraves rencontrées par les investisseurs comme prioritaire pour relancer et dynamiser l’activité économique locale ». 

Les autorités de la wilaya œuvre à relancer en priorité les projets à caractère industriel et de transformation, a affirmé le responsable, notant que les investisseurs, qui ont entamé leur activité, auront la priorité pour accéder au foncier proche de leurs projets s’ils souhaitent les étendre.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email