-- -- -- / -- -- --
Energies

Sonelgaz : Lancement du nouveau plan stratégique

Sonelgaz : Lancement du nouveau plan stratégique

Dans la perspective de fournir une énergie efficace et de haute qualité, Sonelgaz lance un nouveau plan stratégique baptisé «Sonelagz 2035». Le P-DG du groupe, qui a lancé ce mardi ce projet, a affirmé que le groupe s’apprête à faire face à la demande croissante en énergie, notamment durant l’été.

En présence du ministre de l’Energie et des directeurs des principales branches du groupe Sonelgaz, Chahar Boulakhras a annoncé le lancement de ce nouveau projet pour réaliser le plan stratégique «Sonelgaz 2035». «C’est un plan directeur qui nous permettra d’améliorer nos compétences et notre résilience. ce mercredi, nous ne voulons pas perdre la boussole.

Nous voulons plutôt être en mesure d’identifier les défis prioritaires et toujours avoir une longueur d’avance», a-t-il déclaré, soulignant les deux axes stratégiques de ce nouveau plan. «Notre ambition est que Sonelgaz devienne un acteur majeur au niveau régional et africain.

Le deuxième axe répond à notre intérêt à développer nos ressources par un investissement accru dans les énergies renouvelables et le développement durable», a précisé le P-DG de Sonelgaz, lequel affirme que le programme algérien de développement des énergies renouvelables est une opportunité importante à saisir pour faire de Sonelgaz un acteur de premier plan des énergies renouvelables en général et de l’énergie solaire en particulier, surtout que Sonelgaz ambitionne, dans sa nouvelle vision, de devenir pionnière dans la transformation énergétique.

Le premier responsable du groupe s’est aussi penché sur la consommation de l’énergie, notamment l’utilisation excessive de la climatisation, laquelle, a-t-il souligné, met sous pression le système électrique. «Nous prévoyons une demande d’une capacité maximale de 16 450 mégawatts sur le réseau interconnecté du Nord et 17 300 mégawatts si les températures augmentent exceptionnellement», a indiqué M. Boulakhras, affirmant que Sonelgaz se prépare déjà à faire face à cette situation.

«Pour satisfaire cette demande, on a réalisé de grands investissements dans la production de l’électricité ainsi que sur les réseaux de transport et la distribution. Nous prévoyons d’exploiter une capacité totale de plus de 3 700 mégawatts, ce qui renforcera notre parc de production en 2021, dont 2 800 mégawatts d’ici l’été», a-t-il précisé.

M. Boulakhras, qui a fait savoir que les créances de l’entreprise ont atteint 148 milliards de dinars, est par ailleurs revenu sur les réalisations de Sonelgaz pour ce qui est du raccordement au réseau d’électricité et de gaz. Selon lui, sur les 3 886 demandes de raccordement des exploitations agricoles, il a été étudié 3 400 projets et raccordé plus de 1 940, soit 72%.

D’autre part, 63% des demandes de raccordement des investisseurs ont été réalisées, selon ses précisions. Concernant les zones d’ombre, il a affirmé que 33 000 familles ont été raccordées au réseau d’électricité et 15 200 au réseau de gaz.

Pour sa part, le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, a souligné la nécessité d’accorder un grand intérêt pour la réalisation et la concrétisation des projets énergétiques nécessaires à la garantie de l’alimentation en électricité durant l’été 2021 en termes de qualité de continuité de service.

Il a félicité, au passage, le groupe Sonelgaz pour les efforts déployés pour réaliser les objectifs tracés par le gouvernement dans le secteur de l’énergie, notamment durant la crise sanitaire.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email