Sonelgaz Ghardaïa  : Plus de 2,6 milliard DA de créances  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Sonelgaz Ghardaïa  : Plus de 2,6 milliard DA de créances 

Sonelgaz Ghardaïa  : Plus de 2,6 milliard DA de créances 

Le recouvrement des créances auprès des abonnés reste un perpétuel casse-tête pour les responsables de la Direction de Distribution de Ghardaïa de Sonelgaz, qui gère 13 communes de la wilaya. Les créances cumulées auprès de 73.376 abonnés parmi les 131 439 abonnés que connait la Wilaya de Ghardaïa, (soit 56%), ont atteint un chiffre record de plus de 2,6 milliards de dinars, a-t-on appris à travers un communiqué émanant de la cellule de communication de la Sonelgaz/ Ghardaïa. 

Il s’agit de factures impayées depuis l’exercice 2019, c’est-à-dire depuis l’extension de l’épidémie du Corona. Et ce, à fin du mois d’avril 2022 par des abonnés particuliers, des industriels et des collectivités locales (communes, daïras, annexes des services de la wilaya…). Les créances cumulées auprès des abonnés ordinaires ou basse tension dépassent les 660 millions de dinars, souligne-t-on. 

La Sonelgaz avait lancé plusieurs campagnes depuis le début de l’année en cours pour le recouvrement de ses créances avec toutefois des résultats peu brillants. Concernant les créances détenues auprès des abonnés moyenne tension et moyenne pression, c’est-à-dire les directions publiques, les entreprises, les coopératives agricoles, les administrations et les collectivités locales, elles ont dépassé les 1,9 milliards de dinars.

Il importe de rappeler que cette direction trouve des difficultés pour recouvrer ses créances auprès des abonnés que ce soit : Basse et Moyenne tension, en particulier certaines unités industrielles des zones d’activités de Gare-Ettaam et celles de Berriane, Guerrara ou d’El-Menia. Cette direction adresse régulièrement des mises en demeure aux abonnés ordinaires et industriels à travers l’ensemble de la Wilaya pour non-paiement de créances.

Les responsables de cette direction semblent très déterminés à récupérer la totalité des factures impayées détenues auprès des abonnés de tous secteurs confondus (Habitations, Parcelles Agricoles, Usines publiques et privées) Un sursis serait généralement accordé avant de procéder aux coupures d’énergie électrique ou gazière à ces mauvais payeurs. Il ne va pas sans dire que de très nombreux chefs de familles démunis ou au chômage trouvent de très grandes difficultés quant au règlement de leurs factures d’électricité. 

  

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email