Sonatrach : Signature de la politique anti-corruption  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Sonatrach : Signature de la politique anti-corruption 

Sonatrach : Signature de la politique anti-corruption 

Le PDG du groupe Sonatrach, Toufik Hakkar, a procédé à la signature de la Politique anti-corruption de Sonatrach, ainsi que du Code de conduite y afférent, et ce, conformément aux exigences de la norme internationale ISO 37001, relative au système de management anti-corruption (SMAC). C’est ce qu’a indiqué Sonatrach dans un communiqué rendu public ce mardi.

La cérémonie de signature a été organisée en présence du ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, qui a mis en exergue « le travail sérieux et constructif accompli par Sonatrach, qui s’inscrit dans l’application des dispositions constitutionnelles et des lois relatives à la mise en œuvre des normes de transparence et de responsabilité des institutions publiques conformément aux directives du président de la République ».

Sonatrach a affirmé que la politique de lutte contre la corruption du groupe comprend les principes et les engagements de l’entreprise en la matière. « Elle vise à mettre en place les mécanismes de contrôle et de prévention qui proscrivent la corruption et contribuent à promouvoir une culture d’éthique dans les différentes transactions et activités de Sonatrach», a-t-on précisé.

Hakkar a également procédé à la signature du Code de conduite pour la lutte contre la corruption. « Ce code fournit les recommandations et établit les principes et les exigences en matière de conformité aux dispositions des lois anticorruptions applicables par la société à tous ses employés, partenaires et fournisseurs », a expliqué communiqué.

En effet, Sonatrach vise, à travers son adoption de la politique et du code de conduite anti-corruption, premier du genre en Algérie, « à renforcer l’éthique au sein de l’Entreprise, instaurer le principe de transparence et de bonne gouvernance, selon les normes et standards nationaux et internationaux en matière de lutte contre la corruption», selon la même source.

Il convient de rappeler qu’au début de cette année, le groupe s’est lancé dans un processus de formation d’une dizaine de cadres sur le Système de management anti-corruption (SMAC) dans l’objectif d’être certifié ISO 37001.

« La corruption est un fléau qui touche l’économie internationale », avait affirmé Hakkar, soulignant que Sonatrach s’est dotée depuis une dizaine d’années de procédures qui cadrent toutes les activités au niveau du groupe, notamment la passation des marchés.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email