-- -- -- / -- -- --
Nationale

Sonatrach réclame 80 millions d’euros à l’espagnole Tecnicas Reunidas

Sonatrach réclame 80 millions d’euros à  l’espagnole Tecnicas Reunidas

Un consortium formé par Neptune Energy et Sonatrach, la compagnie pétrolière publique algérienne, a réclamé 80 millions d’euros à l’espagnol Técnicas Reunidas servant de garantie pour la construction d’un complexe d’hydrocarbures à Adrar , mais sans pour autant affecter le projet en cours. C’est ce qu’indiquent des médias espagnoles et des experts énergétiques.

Cette demande qui resurgit en pleine crise diplomatique entre l’Algérie et l’Espagne suite à la suspension le 8 juin dernier du traité d’amitié signé en 2002 avec le Royaume ibérique est perçue néanmoins comme une situation de “routine” entre les deux partenaires. “Elle n’influe en rien sur les obligations contractuelles”, ont indiqué au Jeune Indépendant des experts dans les milieux énergétiques.

En octobre 2020, Técnicas Reunidas a engagé une action en justice contre le maître d’ouvrage de ce projet, le consortium de Neptune Energy et Sonatrach, pour compenser les surcoûts de construction du complexe, ce qui a enclenché un processus que l’entreprise qualifie d’habituel dans ce genre de contrats , rapporte le quotidien madrilène “el Pais”.

Ces négociations ont duré jusqu’en 2021 et 2022, mais aujourd’hui, comme l’explique la société d’ingénierie espagnole à la Commission espagnole des valeurs mobilières (CNMV), les pourparlers «menés en Algérie au cours du deuxième trimestre de 2022 ont débouché sur la demande du client d’assurer les garanties de bonne exécution fixées à 80 millions d’euros »,  rapporte el Pais

La firme d’ingénierie s’est vu attribuer ce contrat en août 2013 d’un montant de 1 000 millions de dollars (950 millions d’euros à taux de change actuels), pour développer de nouvelles installations dans un complexe d’hydrocarbures près de la ville d’Adrar, située dans le sud-ouest de l’Algérie.

Elle est associée à ce projet gazier avec Gaz de France et Samsung et la garantie touche les trois parties du consortium, précisent les experts.

Le projet Touat Gaz comprenait l’ingénierie, l’approvisionnement, la construction et la mise en service d’installations de traitement de gaz d’une capacité de production de gaz estimée à 13 millions de mètres cubes par jour.

La compagnie espagnole a d’orès et déjà exécuté les travaux de surface préalables à la phase de production, selon les mêmes experts.

Tecnicas est aussi associée à Samsung dans un projet  de construction d’une raffinerie à Hassi Messaoud d’un montant de 3,7 milliards de dollars. Les deux compagnies sont réputées pour être les plus fiables dans ce projet d’importance pour Sonatrach qui devrait couvrir en carburant la région du centre du pays.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email