Sonatrach projette une reprise de ses activités en Libye – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Energies

Sonatrach projette une reprise de ses activités en Libye

Sonatrach projette une  reprise de ses activités en Libye

Le groupe pétrolier et gazier Sonatrach a annoncé, ce mardi 23 novembre 2021, qu’il projette une reprise de ses activités de prospection et de production en Libye après des retraits successifs de ce pays qui s’apprête à organiser des élections générales le 24 décembre prochain après dix ans de guerre civile.

“La Sonatrach participe au sommet libyen de l’énergie et de l’économie qui se tient à Tripoli les 22 et 23 novembre, avec une délégation de ses cadres supérieurs ainsi que des directeurs généraux des filiales spécialisées dans les activités pétrolières du groupe” a indiqué le groupe dans dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Ce sommet vise à présenter le projet du gouvernement libyen d’investir dans le secteur pétrolier et gazier avec les compagnies pétrolières, d’augmenter les capacités de production, de former les cadres libyens, en plus des projets d’investissement dans le domaine des énergies alternatives et de soutenir et développer le secteur public de l’électricité réseau.

Cet événement économique est marqué par la participation de nombreuses entreprises internationales spécialisées dans l’industrie du pétrole, du gaz et de l’énergie.

Sonatrach avait suspendu ses activités en Libye une première fois en 2011 suite à l’éclatement de la révolte contre le régime de Mouammar Khadafi puis en 2018 après une timide reprise principalement dans la région de Ghadames.
A Ghadames Sonatrach avait terminé en 2018 le forage de sept puits avant de d’évacuer son personnel et ses équipements vers le territoire algérien suite à la détérioration de la situation sécuritaire dans cette région du sud libyen.

Pour rappel, la filiale de Sonatrach à l’international, Sipex Libye, détient trois blocs dans le bassin de Ghadamès. Le premier périmètre s’étale sur un territoire de 4 572 kilomètres carrés et se situe à 600 kilomètres au sud-ouest de Tripoli. Les activités se déroulaient dans le cadre d’une coopération avec NOC, la société publique libyenne du pétrole.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email