-- -- -- / -- -- --
Nationale

Sonatrach gagne son procès contre Medex Petroleum

Sonatrach gagne son procès contre Medex Petroleum

La compagnie nationale Sonatrach a gagné, dans un arbitrage international, contre la société Medex petroleum North Africa (Medex) sur des contrats de recherche et d’exploitation des hydrocarbures sur les périmètres Bourarhat Nord et Erg Issaouane, indique un communiqué du groupe pétrolier.

Sonatrach avait introduit une procédure d’arbitrage en 2015 devant un tribunal arbitral pour réclamer la résiliation des contrats avec Medex, en application du règlement d’arbitrage de la Commission des Nations unies pour le droit international commercial (CNUDCI), et ce, « à cause des défaillances de Medex dans l’exécution de ses obligations au titre de ces contrats », précise le communiqué.

Le tribunal arbitral a rendu sa sentence lundi dernier, donnant raison au groupe national (Sonatrach) et a prononcé la résiliation des contrats sur les périmètres Bourarhat Nord et Erg Issaouane, conclus avec la société Medex et aux torts exclusifs de cette dernière, à compter de la date de la sentence, précise la même source.

Suite à cette décision du tribunal arbitral, Sonatrach reprendra incessamment la conduite et l’exécution des opérations pétrolières sur ces deux périmètres, qui produiront un volume prouvé d’huile de 15.500 barils/jour, de 3,7 millions de m3/jour de gaz de vente, de 8.680 barils/jour de condensat et de 500 tonnes/jour de GPL.

Dans ce dossier d’arbitrage international, Sonatrach était accompagnée par une équipe d’avocats du cabinet Quinn Emanuel, Urquhart et Sullivan, basé à Paris.

C’est le deuxième procès gagné par la firme pétrolière algérienne cette année. En octobre dernier, Sonatrach avait annoncé avoir gagné devant un tribunal d’arbitrage international le procès que lui avaient intenté des compagnies étrangères dont l’espagnole Repsol.

Cette dernière veut céder ses parts dans un champ pétrolier du Sud à un groupe indonésien. La compagnie pétrolière indonésienne Pertamina est en négociations pour reprendre les 35% de participation de la compagnie espagnole Repsol dans le champ de pétrole algérien Menzel Ledjmet Nord (Illizi), rapporte, mardi, le Jakarta Post.

Ahmad Bambang, directeur marketing chez Pertamina, a déclaré que l’acquisition allait permettre d’étendre la place de la compagnie en Algérie, rapporte le même journal. Petramina opère dans deux autres champs de pétrole en Algérie, EMK et Ourhoud, avec des parts respectivement à hauteur de 16.9% et 3.7%, selon le Jakarta Post.

Fin septembre, un accord avait été signé entre Pertamina et Sonatrach en vue de réactiver le cadre de coopération 2012-2014 et de renforcer le partenariat entre les deux compagnies, rapportait l’APS, qui précisait que Pertamina opérait en Algérie depuis 2010, en particulier à Menzel Ledjmet Nord.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email