Sonatrach accorde un important contrat à la britannique Petrofac – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Energies

Sonatrach accorde un important contrat à la britannique Petrofac

Sonatrach accorde un important contrat à la britannique Petrofac

Le groupe Sonatrach a annoncé, ce jeudi, l’attribution, via sa filiale STEP Polymers, du contrat de réalisation d’un complexe pétrochimique dans de la zone industrielle d’Arzew, au controversé consortium britannique Petrofac-HQC d’un montant de 1,5 milliard de dollars.

« STEP Polymers Spa (filiale 100% de SONATRACH) a attribué au consortium Petrofac-HQC, le contrat EPC (Engineering, Procurement, & Construction), au niveau de la zone industrielle d’Arzew (Ouest du pays), d’un complexe pétrochimique destiné à la production de 550.000 tonnes/an de polypropylène pour un montant de 1.5 milliards de USD », détaille le groupe pétrolier et gazier dans un communiqué.

« C’est l’aboutissement d’un processus de sélection, lancé en avril 2021, à travers une consultation restreinte, vers des leaders mondiaux dans le domaine de la construction des complexes pétrochimiques », explique Sonatrach.

« Le contrat a été attribué au soumissionnaire le mieux-disant, le consortium Petrofac-HQC, conformément à la procédure de passation de marchés, en vigueur au sein de la STEP Polymers Spa, pour une durée de réalisation de 42 mois », ajoute le texte.

Active en Algérie depuis l’année 2000 dans la sphère de la fourniture d’équipements pour les projets pétroliers, Petrofac a été au cœur d’une polémique en 2022 lorsqu’elle a fait l’objet d’une ordonnance de confiscation d’importantes sommes d’argent après sa condamnation, par la justice britannique.

En décembre 2021 le Serious Fraud Office (SFO), bureau d’investigation contre la fraude et la corruption, avait obtenu de la cour de Southwark Crown, « une ordonnance de confiscation » d’une valeur de plus de 140 000 livres sterling contre l’ancien directeur des ventes de Petrofac, David Lufkin, condamné au mois d’octobre 2021 à deux ans de prison, dont 18 mois avec sursis, pour avoir «versé» des pots-de-vin et «proposé d’influencer l’attribution de contrats pétroliers et gaziers pour Petrofac en Irak, en Arabie Saoudite et aux Emirats arabes unis».

Le SFO, a indiqué que l’affaire porte sur des contrats représentant plus de 730 millions de dollars en Irak et plus de 3,5 milliards de dollars en Arabie Saoudite allant de 2017 à 2019.

En août 2019 Petrofac avait remporté le marché de Tinhert dans le sud algérien, consistant en la construction d’un centre de séparation et de compression du gaz, et le raccordement de 36 puits via un réseau de 400 km de gazoducgazoduc Un gazoduc est une canalisation destinée au transport de matières gazeuses sous pression, la plupart du temps des hydrocarbures. Selon leur nature d'usage, les gazoducs peuvent être classés en trois familles principales : 1- gazoducs de collecte, ramenant le gaz sorti des gisements ou des stockages souterrains vers des sites de traitement. 2- gazoduc de transport ou de transit, acheminant sous haute pression le gaz traité (déshydraté, désulfuré, ...) aux portes des zones urbaines ou des sites industriels de consommation 3- gazoducs de distribution, répartissant le gaz à basse pression au plus près des consommateurs domestiques ou des petites industries..

En octobre 2021, Petrofac a reconnu sa culpabilité pour sept infractions et sa responsabilité dans le versement de 44 millions de dollars de pot-de-vin pour l’obtention, entre 2011 et 2017, de plusieurs marchés d’une valeur de 3,67 milliards de dollars.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email