Solidarité durant le Ramadhan à Blida : Les associations s’impliquent – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Solidarité durant le Ramadhan à Blida : Les associations s’impliquent

Solidarité durant le Ramadhan à Blida : Les associations s’impliquent

Les jeunes bénévoles de plusieurs associations caritatives dans la wilaya de Blida sont à pied d’œuvre pour porter assistance à partir de ce jeudi, premier jour de ramadhan, aux plus démunis, en offrant des repas chauds à ceux qui ne mangent pas à leur faim, car c’est cela vivre l’esprit de ce mois béni, empli de piété et d’entraide.

C’est le cas de l’association Bendjelloul de Blida, qui est présente en force, comme de coutume, pour aider les nécessiteux. Selon son président Boualem, ses actions porteront sur plusieurs volets dont la restauration, avec la préparation de 1 000 repas par jour, dont 200 seront servis à table, 400 à emporter seront donnés aux automobilistes empruntant l’autoroute vers Oran et 400 autres repas seront distribués au personnel médical et aux malades de trois hôpitaux de la ville de Blida. Il a ajouté : « Chaque vendredi, nous inviterons une catégorie sociale d’enfants, dont des trisomiques avec leurs parents.

Nous leur offrirons un repas, des animations et des cadeaux. Il y aura ensuite 60 enfants orphelins et enfin 100 enfants qui récitent le Coran. Cette année, l’association Bendjelloul fêtera son 30e anniversaire de bénévolat, toujours au service du jeûneur. » De son côté, l’association Kafil El-Yatim, et comme à son accoutumée, verse dans la distribution des colis alimentaires aux familles des enfants orphelins. « Il s’agit de 20 000 couffins, dont 12 000 pour la wilaya de Blida et les 8 000 autres pour les zones d’ombre situées dans les wilayas de Tissemsilt, Aïn Defla, Bouira, Laghouat, Adrar, Timimoun et un petit village au fin fond de Damous.

Hormis ces couffins, l’association procédera à l’achat de vêtements pour l’Aïd à 5 000 orphelins », a déclaré M. Cherwati, nouvellement élu président national de Kafil El-Yatim. Ce professeur en architecture à l’université de Blida a commencé son bénévolat alors qu’il était au lycée en 1985. En 2009, il a rallié Kafil El-Yatim, jusqu’à ce jour.

On le surnomme le père des orphelins. Pour l’association Kawafil El-Kheir, dont le siège de wilaya se trouve à Boufarik, un restaurant Errahma sera opérationnel à partir du premier jour de ramadhan, pour une capacité de 450 repas, et des enveloppes de 10 000 DA chacune ont été données à 280 familles », a expliqué Tarek, président de ladite association.

 

 

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email