-- -- -- / -- -- --
Digital Space

Smartphones : «Le text-neck» la nouvelle maladie tendance du moment

Smartphones : «Le text-neck» la nouvelle maladie tendance du moment

Après la tendinite du pouce, un nouveau mal touche les utilisateurs de téléphone portable. Il s’agit du « text-neck » qui, du fait des mauvaises positions de la tête pendant l’utilisation, provoquerait des douleurs à la nuque.

Après les inquiétudes sur les effets néfastes du portable sur le cerveau, c’est sur la nuque que se concentrent les nouvelles inquiétudes. Le nombre d’accros aux textos ne cesse d’augmenter, une tendance qui n’est pas sans conséquences pour la santé. Le « text-neck », expression venue de Grande-Bretagne, en est la preuve…

À l’origine, l’expression « text-neck » désigne les douleurs qui apparaissent au niveau du cou suite à l’envoi de SMS. Sa définition s’est depuis élargie aux douleurs cervicales liées à l’usage des tablettes numériques et autres écrans d’ordinateurs. En effet, la plupart du temps, l’écran utilisé n’est pas positionné à hauteur des yeux. Résultat, vous baissez la tête vers l’écran, le menton tourné vers la poitrine et le cou est en flexion.

Trop de textos tue le dos

Le docteur Zenina Saïda, médecingénéral a déclaré au Jeune Indépendant avoir traité des centaines de patients qui souffraient de « text-neck ». Pour cette spécialiste, cette position n’est pas naturelle. « Quand nous écrivons un SMS, quand nous regardons un film penché en avant, le regard vers le bas pendant des heures, les muscles de la nuque sont mis à mal. Conséquence : un engourdissement au niveau des épaules et des maux de tête », a-t-elle ajouté.

Mme Zenina explique que l’utilisation intense d’un téléphone portable, dans une mauvaise attitude corporelle, peut causer des douleurs musculaires et cervicales surtout chez les enfants et les adolescents qui sont encore en croissance.

« Le fait de conserver la tête baissée trop longtemps et de se pencher pour consulter son mobile engendre une hypersollicitation de la tête, un blocage du cou et une hyperextension de la colonne vertébrale, à l’origine des douleurs. En effet, plus l’inclinaison de la tête (qui pèse à elle seule près de 5 kg) est grande, plus la tension supportée par la nuque est importante ».

La solution passe par une rééducation de nos habitudes

Notre tête pesant en moyenne entre 4,5 et 5,5 kg, le cou et les épaules ont du mal à la soutenir sur une période prolongée, selon le Dr Zenina. D’où l’expression « text-neck » pour caractériser ce nouveau mal. Pour éviter que les problèmes de santé liés à cette posture ne s’aggravent, le Dr Zenina Saïda conseille de tenir son téléphone portable à hauteur du visage, de faire des étirements et surtout de multiplier les pauses sans portable.

« Après avoir consulté votre téléphone, faites quelques mouvements de rotation du cou pour détendre les muscles para vertébraux. Au bureau, pensez à vous asseoir correctement face à l’ordinateur, c’est-à-dire les pieds ancrés dans le sol, les jambes décroisées, le dos droit (et non avachi sur le fauteuil), les bras détendus (avant-bras reposés sur le bureau) et surtout la nuque droite.

« Pour cela, il faut ajuster l’écran de votre ordinateur de manière à ce que vous puissiez regarder l’écran sans courber la nuque », poursuit le Dr Zenina.

Autre astuce qui marche pour tous les écrans : « regarder au loin après avoir cessé d’utiliser l’appareil ; cela repose les yeux et permet à la nuque de se replacer dans sa courbure naturelle. Enfin, n’oubliez pas de bouger toutes les 2 heures en faisant quelques pas pour détendre le bassin et de prendre des respirations longues et profondes » ajoute-t-elle. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email