-- -- -- / -- -- --
Nationale

Smail Mesbah : «Une nette amélioration enregistrée dans la prise en charge des malades du cancer»

Smail Mesbah : «Une nette amélioration enregistrée dans la prise en charge des malades du cancer»

Le directeur de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière et président de la commission chargée du suivi et du pilotage du plan anti cancer, le Pr. Smail Mesbah a annoncé que le plan de lutte contre le cancer pour la période 2016 à 2019, ne sera pas affecté par les nouvelles mesures financières. Ce plan national, élaboré à l’initiative du chef de l’Etat, a bénéficié en 2014, d’une enveloppe financière estimée à 37 milliards de dinars.

« Le plan a été fait de sorte qu’il ne soit pas touché par la crise « , a-t-il souligné. Le professeur Mesbah, qui intervenait, hier, sur les ondes de la Chaîne III de la radio algérienne, a affirmé que depuis la mise en œuvre de ce plan de lutte contre le cancer, la prise en charge des malades a connu une nette amélioration. L’interlocuteur a annoncé aussi que la mise en œuvre du plan anti cancer, a fait l’objet, hier, d’une rencontre avec le gouvernement.

En effet, le cancer a toujours été une cause majeure de la santé publique en Algérie, ce qui a conduit au lancement du plan national anticancéreux pour la période 2015-2019. Le professeur Mesbah, a dans ce sens, souligné que la lutte contre cette maladie fatale est devenue un défi pour la société, c’est pour cela qu’il a été décidé de le prendre « en première considération ».

Le professeur tient, en outre, à relever que ce plan se veut un engagement résolu en faveur de l’accès aux soins gratuits de tous les malades affectés par cette pathologie.

Il a affirmé, par ailleurs, que la prise en charge des différentes formes de cancer, dans plusieurs régions du territoire est, aujourd’hui, facilitée par la présence d’une quarantaine d’unités de soins ainsi que par une meilleure disponibilité des moyens d’exploration et de traitement. Dans ce cadre, également, des moyens ont été mis en place afin de lutter contre cette maladie, le Pr. Mesbah évoque la multiplication des établissements de traitement, appelant à les renforcer par de nouvelles acquisitions en 2016.

« Il existe, aujourd’hui, 19 accélérateurs opérationnels contre les 7 précédemment ». Concernant les actions de prévention à entreprendre pour réduire les cas de cancer enregistrés annuellement, en Algérie, il cite particulièrement celle relative à la lutte contre le tabac : « C’est un immense défi contre lequel doivent s’impliquer tous les segments de la société », déclare-t-il.

Dans ce même contexte, le professeur S. Mesbah, annonce que 53 unités d’aide aux personnes désirant cesser de fumer (centres de désintoxication) ont été créées à travers le territoire national. Le représentant du ministère de la Santé fait état, d’autre part, de décisions importantes à venir relatives à l’interdiction de fumer dans les endroits publics fermés pouvant donner lieu à des sanctions pécuniaires.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email