-- -- -- / -- -- --
Sports

Skikda et Baraki reprennent les commandes

Skikda et Baraki reprennent les commandes

La quatrième journée des play-off de handball, qui s’est déroulée samedi, a été encore plus palpitante que les trois précédentes journées, où l’on a pu enfin voir du handball avec des scores étriqués.

Ainsi, une élite à six ou huit clubs est impérative, mais la FAHB n’avait pas retenu la leçon de la saison dernière où le vrai niveau ne s’est dessiné que lors de la dernière phase.

Nous avions déjà signalé que l’instance fédérale perdait beaucoup de temps pour que le handball retrouve enfin sa ferveur et son rythme de ses plus belles années.

Entre la quantité et la qualité, les responsables de la petite balle aiment bien « rendre service » à tout le monde en encombrant un joli monde scénique sur les tréteaux de la plus haute division de notre jeu à sept. Revenons à cette quatrième journée. Les trois rencontres disputées ont connu de chauds débats sur l’aire de jeu. 

A commencer par le CRB Baraki, qui est allé damer le pion à l’ES Aïn Touta dans son fief, sur le score de 21 à 18. Un succès qui permet aux protégés de Karim Bechkour de reprendre le leadership de ces play-off en compagnie de la JSE Skikda, victorieuse, elle aussi, en déplacement aux dépens du Mouloudia de Saïda (26-23).

Leader invaincu avant cette quatrième journée, Aïn Tout, qui avait été tenu en échec mardi dernier par la surprenante formation de Bordj Bou Arréridj (21 partout), a trébuché devant son public face à Baraki. Sur quatre points possibles, les coéquipiers de Mustapha Abassi ne récoltent finalement qu’un tout petit point. Ils ne perdent cependant pas espoir puisqu’ils sont classés à la deuxième place au classement, à une longueur du duo de tête.

De son côté, le CRB Baraki, nonobstant sa lourde défaite mardi dernier à Skikda face à la JSES sur le score de 30 à 23, a bien réagi en terre aurésienne et a disputé consécutivement son deuxième déplacement en moins de quatre jours.

A Bordj Bou Arréridj, les Criquets du CRBBA ont fait tomber, pour la troisième fois de la saison le champion en titre, le GS Pétroliers (30 -27). Ce dernier, qui s’est très bien ressaisi mardi dernier en s’imposant facilement face au Mouloudia de Saïda sur le score de 36 à 23, n’est pas resté sur sa lancée et ce sont les
Bordjis qui reviennent plus forts au classement puisqu’ils partagent conjointement la deuxième place en compagnie de l’ESAT.

La troisième rencontre au programme de cette quatrième manche a eu lieu du côté de Saïda, où le Mouloudia local reste toujours la lanterne rouge de ces play-off et n’a encore comptabilisé le moindre point, et ce après trois journées. Samedi, les camarades de Zendri ont été dominés par la robuste formation skikdie sur le score de 26 à 23. A la lumière de ce succès, la JSE Skikda retrouve la première loge au classement et confirme qu’elle veut jouer le titre.

Il n’en demeure pas moins que depuis le début de ces play-off, le niveau de jeu des rencontres commence à s’améliorer et il faudra s’attendre à une phase retour plus passionnante pour déterminer celui qui sera le champion de la saison 2014-20125.

Résultats techniques

A Aïn Touta : ESAT 18 – CRBB 21
A BBA : CRBBA 30 – GSP 27
A Saïda : MCS 23 – JSES 26

Classement
1 CRB Baraki 6 pts
 JSE Skikda 6 pts
3 ES Aïn Touta 5 pts
 CRBB Arréridj 5 pts
5 GS Pétroliers 2 pts
6 MC Saïda 0 pt

FAHB

Cinq postulants pour le poste de DTN

Malgré les « cachotteries » de la FAHB et de sa cellule de communication, qui privilégient certains organes de presse au détriment des autres, il semblerait, selon une source digne de foi, que cinq prétendants au poste de directeur technique national (DTN) auraient déposé leurs dossiers de candidature pour succéder à M. Kheraifia.

Notre source nous apprend que les cinq postulants sont Fodil Hassen Khodja, Abdeslam Benmeghsoula, Azzedine Bensbaa, Omar Boughlali et Noureddine Henni. 

Cependant, ce que l’instance fédérale doit savoir, c’est que le temps presse pour faire avancer les choses. Notre équipe nationale masculine, qui défendra son titre africain dans moins de huit mois au Caire, ne s’est plus regroupée depuis le Mondial qatari. Nos filles ont « disparu » de la circulation et pendant ce temps, du côté de Draria, tout va pour le mieux. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email