-- -- -- / -- -- --
Nationale

Silini Abdelmadjid décroche un cinquième mandat

Silini Abdelmadjid décroche un cinquième mandat

Comme il fallait s’y attendre, maître Silini Abdelmadjid a remporté les élections pour le renouvellement du conseil de l’ordre des avocats du barreau d’Alger, à l’issue du rendez-vous électoral qui s’est déroulé avant-hier au siège du barreau sis au Ruisseau à Alger.

Maître Silini Abdelmadjid, qui s’est présenté aux élections avec la liste des anciens membres du plus vieux bâtonnat à l’échelle nationale depuis l’indépendance, a décroché pour la 5e fois consécutive le mandat à la tête du barreau d’Alger, et ce après que ses anciens collaborateurs, entre autres les avocats Tahar Khiar et Ben Nacef Mouloud, Chelli Nora Ould El Hocine, connue pour sa sagesse et sa simplicité, qui a pu obtenir pas moins de 765 voix et passe au 4e mandat au niveau du barreau et El Hadja Ouali Nacéra lui ont cédé leurs voix du fait qu’il est le plus ancien parmi eux et par-delà rester comme étant le premier responsable du barreau de la capitale.

Les élections du renouvellement du conseil de l’ordre ont été caractérisées, contrairement aux derniers scrutins, par le départ inattendu des piliers du bâtonnat d’Alger, à savoir maîtres Chorfi Cherif, Khaled Bourayou, chaoui Abderzak, Belkhider Abdelhafid et Bentoumi Mohamed, l’éminent avocat Bentoumi Amar, et maître Nechar Bilal qui a cédé sa place à sa fille qui n’a pu obtenir que quelques voix.

Les partants sont, faut-il le souligner, remplacé, par des jeunes avocats à l’instar de maîtres Oucherif Nabil, Bouroucha Bachir, Maskri Samir, Sidhoum Amine, Guenane Mohsen, Adnane Sassi, Hafid Tamert, Aissaoui Mehdi et Dahim Ahmed.

A noter enfin que maître Daimi Hanni s’est classé à la même place que l’avocat Bounnineche Mohamed-Salah qui est passé et pu obtenir une chaise dans le nouveau conseil de l’ordre des avocats de la région d’Alger, par rapport à son ancienneté. Le conseil dont les résultats seront validés lors des prochains jours se réunira pour discuter des grandes lignes qui seront tracées, et ce, dans le but d’améliorer et de promouvoir les droits de l’Homme au sein de la société.

Par ailleurs, les avocats qui ont perdu la bataille électorale comptent introduire des recours qui visent l’annulation des élections qui se sont déroulées dans de bonnes conditions en dépit de certaines lacunes et carences dans le volet organisationnel.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email