-- -- -- / -- -- --
Sports

Sihem Hemissi, la mitraillette du GSP

Sihem Hemissi,  la mitraillette du GSP

Avec une moyenne de sept buts par match, l’arrière gauche internationale de l’équipe de handball du Groupement Sportif des Pétroliers, Sihem Hemissi, a survolé coéquipières et adversaires durant cette troisième édition de la Coupe arabe des clubs vainqueurs de coupes qui vient juste de se terminer à Agadir (Maroc) en inscrivant 42 buts en 6 matches.

En recevant son trophée de meilleure buteuse de cette 3e édition pour la 3e fois consécutive (elle fut meilleure buteuse lors des deux dernières éditions à Abou Dhabi et à Mahdia), Sihem Hemissi est restée très modeste mais trop timide au moment de la remise de son trophée. « C’est vrai que je suis contente de ce titre personnel mais je suis encore doublement heureuse car c’est mon équipe, le GSP, qui a remporté la Coupe arabe.

Je ne m’y attendais pas à décrocher ce troisième titre consécutif mais puisque je suis la meilleure chez les marqueuses, donc, tant mieux pour moi et pour mon club. Je remercie toutes mes coéquipières qui ont pris part avec moi à cette Coupe arabe car c’est grâce à elles que je suis détentrice de ce trophée », nous a t-elle déclaré juste après la remise de son trophée personnel.

De toutes les six rencontres qu’elle a disputées, Sihem Hemissi n’a pas chômé mais n’a pas été utilisée pendant toutes les rencontres par le staff technique de son équipe. Lors du premier match face au HBC El-Biar pnctué par une victoire sur le fil de 23 à 22, elle a inscrit six buts tout en étant bien surveillée par Feraoun, excellente en défense chez les El-Biaroises.

Le lendemain, nonobstant la défaite-surprise devant les Ahlaouies du Caire (20-24), Hemissi n’a planté que quatre banderilles mais face aux Marocaines d’Agadir, c’est une Hemissi complètement déchaînée qui a mitraillé la défense adverse à 15 reprises.
Elle inscrit le même nombre de buts lors du premier match retour devant les El-Biaroises (victoire sur le score de 21 à 15). Là aussi, l’enfant d’Aïn Oulmane était surveillée comme le lait sur le feu mais elle avait tiré son épingle du jeu.

Face au Ahly du Caire pour une revanche dans l’air, Sihem Hemissi et le GSP déroulent tout au long de cette rencontre à tel point que les camarades de la longiligne égyptienne Nour Al Yassine n’en revenaient pas et furent totalement étouffées par des Pétrolières bien emmenées en attaque par Sihem Hemissi qui inscrit 10 buts, et le GS Pétroliers signe une autre victoire sur le score sans appel de 33 à 21. A une journée de la fin de cette troisième édition, Hemissi avait 41 buts dans son escarcelle et face au Raja d’Agadir, son staff technique l’a laissé se reposer sur le banc de touche du fait que le match n’était qu’une simple formalité.

A la question de savoir pourquoi n’a t-elle pas joue tout son dernier match afin de soigner son classement de buts, cette dernière nous a répondu : « Ce qui importait le plus, c’est la victoire collective. Si c’était pour devenir meilleure buteuse, le staff technique m’aurait fait jouer toute la rencontre. Donc, ça se voit que ce n’était pas un objectif tracé dès le début. Je préfère remporter le titre avec mes coéquipières et ne pas décrocher le trophée de meilleure buteuse mais puisque c’est les deux qui sont là, tant mieux ! ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email