-- -- -- / -- -- --
Culture

Signature aujourd’hui d’un accord avec la fondation Euro-arabe de Grenade

Signature aujourd’hui d’un accord avec la fondation Euro-arabe de Grenade

C’est dans le cadre de la session de formation des professionnels des médias du 1er au 4 septembre que le Haut commissariat à l’amazighité signe ce matin, à la Bibliothèque nationale, un accord de partenariat avec la fondation Euro-arabe d’Espagne dont le siège est à Grenade, ville fondée par les habitants venus du centre-nord de l’Afrique.

Le Haut commissariat à l’amazighité a paraphé de nombreuses conventions de partenariat avec les universités algériennes pour le redéploiement et l’affinement des recherches scientifiques dans la promotion de la langue et de la civilisation amazighes. Ce Haut commissariat à l’amazighité vient de faire un pas en avant vers l’international en engageant une action de partenariat avec la fondation Euro-arabe d’Espagne basée à Grenade.

C’est aujourd’hui 3 septembre que la convention est signée au salon d’honneur de la Bibliothèque nationale , du côté algérien par M. Si El Hachemi Assad, secrétaire général du Haut commissariat à l’amazighité et du côté espagnol, par Mme Marrero Rocha, directrice générale de la fondation Euro-arabe d’Espagne. Ce projet a pris forme après le déplacement à Grenade du secrétaire général du Haut commissariat à l’amazighité en mai dernier. M. Si El Hachemi Assad précise que cette convention de partenariat comporte quatre axes principaux.

Le premier a trait au partage dans l’esprit des intérêts communs réunissant les deux parties, du patrimoine immatériel situé dans les deux pays. Le second concerne l’exploitation et la mise en valeur des archives des deux pays, particulièrement celles d’Espagne anciennes et qui sont bien conservées.

Le troisième axe repose sur l’exploitation et la revalorisation au profit des deux parties des travaux scientifiques réalisés ou en cours de finalisation par les experts des deux pays. Le quatrième axe réside dans des programmes de formation à l’image de celui organisé en ce moment et orienté vers les médias.

Celui-ci se poursuit jusqu’à demain vendredi avec, à sa clôture, la concrétisation de la mise en œuvre de l’ébauche de deux outils de travail, un lexique de termes amazighes à l’usage quotidien des professionnels des médias, radio, télévision, presse écrite et une anthologie de la littérature algérienne en tamazight, orientée vers les auteurs et créateurs dans les arts et les lettres.

Dans le programme des interventions de ce matin, on notera l’exposé de la star des femmes journalistes des années quatre-vingt dix, Malika Boussouf et qui traitera du sujet, comment la presse participe au développement de la société.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email