sgn «Investissement responsable» : L’engagement commun de l’Algérie et de la Suède – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

sgn «Investissement responsable» : L’engagement commun de l’Algérie et de la Suède

sgn  «Investissement responsable» : L’engagement commun de l’Algérie et de la Suède

L’adaptation du développement durable et la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) dans la sphère économique algérienne est l’un des sujets abordés, ce mardi, lors d’une rencontre organisée par le Cercle d’action et de réflexion pour l’entreprise (CARE), en collaboration avec l’ambassade de Suède en Algérie. L’objectif principal étant le renforcement des échanges entre les acteurs algériens et suédois en matière d’investissement responsable.

Cette édition placée sous le thème «Dialogues Algéro-Suédois, Investissements responsables et modèles d’affaires durables : gages de développement et de compétitivité ?», a été l’occasion de souligner l’engagement commun de l’Algérie et de la Suède pour les investissements responsables et la promotion de modèles et de pratiques commerciales durables. Elle a vu la participation de personnalités telles que Hind Benmiloud, présidente de CARE, Björn Häggmark, ambassadeur de Suède en Algérie, et Cécilia Ekholm, ambassadrice de Suède en charge de la promotion du commerce et des investissements durables. Des acteurs économiques de premier plan ainsi que des experts et spécialistes en économie étaient également présents.

Cecilia Ekholm a souligné que « le développement durable notamment la RSE sont devenus une exigence pour les entreprises et non pas un plus, pour rester compétitifs sur le marché local voire mondial ainsi que pour attirer plus d’investissement ».

La présidente de CARE a, de son côté, fait savoir que « l’intérêt de cette rencontre est de profiter de l’expérience suédoise en matière de responsabilité sociétale et du développement durable, visant à créer une richesse dans l’économie nationale à travers les grandes entreprises et les PME en leur apprenant à être compétitifs et responsables ».

Dans le même sens, les participants au débat ont signalé l’importance d’intégrer les notions du développement durable dans les programmes universitaires, voire ouvrir de nouvelles spécialités au profit des étudiants permettant de sensibiliser les jeunes aux besoins et exigences du marché. D’autres intervenants ont mis en exergue l’importance de la médiatisation, et du traitement des sujets du développement durable par les journalistes spécialisés.

En outre, les experts présents ont souligné, pour leur part, la nécessité d’accompagner les PME en Algérie, dans leurs parcours pour devenir écoresponsables, sachant que ce processus représente un défi pour ce type d’entreprise notamment en matière de financement et des législations. Il convient de noter que la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est connue sous la norme « ISO 26000 » qui a été publiée en 2010 et élaborée par des représentants des gouvernements, des ONGONG Une organisation non gouvernementale (ONG) est une association à but non lucratif, d'intérêt public, qui ne relève ni de l'État, ni d'institutions internationales, de l’industrie, des groupes de consommateurs et du monde du travail. Elle représente donc un consensus international. Cette norme permet d’aider les entreprises et les organisations à traduire les principes en actes concrets, et de faire connaître les meilleures pratiques en matière de responsabilité sociétale, dans le monde entier. Elle vise les organisations de tous types, quelle que soit leur activité.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email