-- -- -- / -- -- --
Nationale

Service national: Soulagement chez les jeunes

Service national: Soulagement chez les jeunes

Les citoyens âgés de 30 ans et plus au 31 décembre 2020 sont exemptés des obligations du service national, en vertu d’un décret signé jeudi par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Une décision qui suscité un soulagement chez les jeunes.
La mesure concerne les citoyens qui n’ont pas été incorporés ainsi que ceux qui n’ont pas régularisé leur situation.
« Le président de la République M. Abdelmadjid Tebboune a signé ce jour un décret présidentiel portant dispense des obligations vis-à-vis du service national des citoyens âgés de 30 ans et plus au 31 décembre 2020 et qui n’ont pas encore été enrôlés », lit-on dans un communiqué de la présidence de la République.
« La dispense concerne aussi les citoyens âgés de 30 ans et plus au 31 décembre 2020 et qui n’ont pas régularisé leur situation vis-à-vis du service national », ajoute le texte.

A noter que plusieurs parlementaires de l’Assemblée nationale (APN) ont lancé un appel au début de ce mois, au président de la République, Abdelmadjid Tebboune, afin de dispenser 40.000 jeunes du service national en Algérie par décret présidentiel. 

Le service militaire en Algérie, d’une durée de 12 mois, est obligatoire pour tous les Algériens âgés de 19 ans et plus. Les citoyens n’ayant pas justifié leur statut vis-à-vis du service national ne peuvent pas être employés dans le secteur public ou privé ou exercer une profession ou une activité libérale.

Interrogés par le jeune indépendant, plusieurs jeunes ont exprimé leur soulagement quant à la décision du président Tebboune, d’autant que plusieurs sont mariés et ont des enfants.

C’est le cas de Moussa Zerouki, ingénieur en génie civil, qui s’est dit heureux d’être dispensé des obligations du service national car, pour lui, cette période de la vie risquait de lui faire perdre ce qu’il avait appris à l’université et de dévaloriser sinon compromettre sa carrière professionnelle.

Diplômé de l’Ecole Normale Supérieur de Bouzareah, Abdallah Douadi s’est aussi dit soulagé que le service national ne soit plus un obstacle dans sa vie professionnelle.
Comme eux, la situation de 3.65.224 citoyens, dont 5874 résidant à l’étranger a été régularisée vis-à-vis du service national depuis le début de l’opération en mars 2011 et jusqu’au jusqu’au 31 décembre 2019. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email