-- -- -- / -- -- --
Nationale

Serrai: 160 milliards de dollars transférés illicitement en 5 ans

Serrai: 160 milliards de dollars transférés illicitement en 5 ans

Le mal est très profond. C’est dans cette phrase que l’expert international en économie, Abdelmalek Serai, résume la situation actuelle de l’économie nationale.
Intervenant ce dimanche au forum d’El Moudjahid, Serai a brossé un tableau « noir » de notre économie, faisant part d’une somme de plus de 160 milliards de dollars de transferts illicites de capitaux durant les cinq dernières années. Et de faire constater, rapports exhaustifs à l’appui :« Le vol est pratiqué sous toutes ses formes et de façon effrayante. On note un transfert illicite d’une valeur de 8 milliards de dollars en fin d’année 2018. »

Selon cet expert, certains départements ministériels nécessitent des réforme urgentes, compte tenu de l’importance des décisions à prendre à leur niveau. Mentionnant à ce titre le ministère des Finances, dont les systèmes bancaire et fiscal ont atteint leurs limites et doivent être revus complètement pour protéger l’économie nationale. 
« Plus de 2 000 lois devront être révisées afin d’établir la réforme du commerce extérieur et par voie de conséquence, la place qui lui sied dans l’équation économique », recommande-t-il.
A propos du secteur industriel, l’invité du forum estime qu’il faudrait un changement profond des ressources humaines exerçant dans ce département pour qu’on puisse procéder à un véritable décollage industriel. « L’octroi des agréments aux investisseurs dans l’industrie automobile se fait sur la base de fausses études ou par favoritisme », précise-t-il. Les unités de montage des véhicules sont une arnaque pure et simple, affirme-t-il, car l’assemblage des véhicules est beaucoup plus coûteux que l’importation de ceux finis.
Il a fait observer qu’une nouvelle féodalité des terres a été créée suite à la politique de la mainmise pratiquée par une poignée d’individus sur le foncier agricole, accentuée par la loi 108 du 23 février 2011 relative à la création de nouvelles exploitations d’élevage. Signalant que les collectivités locales doivent être assainies des walis et chefs de daïra corrompus qui ne cessent de mettre les bâtons dans les roues aux jeunes porteurs de projets en faveur de leurs « connaissances » du rang de hauts fonctionnaires au pouvoir.
Serai n’a pas fait dans la dentelle en révélant qu’il a signalé tout dépassement constaté en adressant des dizaines des correspondances aux tenants du pouvoir, en vue d’agir et mettre le holà aux malversations pratiquées à tous les niveaux. 
Evoquant le domaine de l’énergie, Abdelmalek Serai considère que le mouvement populaire déclenché le 22 février est censé avoir « un droit de regard » sur les contrats conclus par les groupes énergétiques Sonatrach et Sonelgaz avec leurs partenaires étrangers.
Un droit qui peut être exercé dans le cadre d’une commission qui aura pour vocation de réétudier lesdits contrats, suggère-t-il. Il a en outre soulevé la question de l’arbitrage commercial et financier international, et mis l’accent en même temps sur l’importance de faire appel à des cabinets internationaux compétents en la matière. Cela permettra, ajoute-t-il, de protéger les droits des sociétés nationales en cas de litige les opposant à leurs partenaires étrangers, ou même de récupérer l’argent transféré via les canaux illicites.
L’intervenant voit que l’institution militaire, qui recèle des officiers très compétents et « patriotes », pourrait contribuer à l’accélération du traitement des dossiers entassés dans les tiroirs des administrations. Il y a quelque mois, l’économiste avait proposé la désignation d’une cellule dans chaque département ministériel, voire dans tous les cabinets des walis, en vue d’apporter « une aide scientifique et technique ». La crise politique actuelle fait d’ores et déjà sentir ses contrecoups sur l’économie nationale préalablement en état de déliquescence, alerte l’expert, non sans appeler les opérateurs économiques à hausser le taux de la production nationale. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email