-- -- -- / -- -- --
Sports

Sénégal-Algérie : sauvez au moins l’honneur…

Sénégal-Algérie : sauvez au moins l’honneur…

Bien que sachant que les carottes sont ‘’presque bien cuites’’ pour la sélection algérienne de football dans cette CAN 2017 au Gabon, les Algériens feront encore une fois en sorte de joindre toutes leurs prières, ce soir à 20 h pour que le miracle se produise.

Les regards seront en effet braqués simultanément vers les deux matchs de cette poule B, mettant aux prises d’un coté les Fennecs d’Algérie avec les Lions de la Terenga à Franceville, et de l’autre, les Aigles de Carthage aux Warriors du Zimbabwe à Libreville.

Les Algériens, très mal engagés dans ce scénario final après leur match nul contre le Zimbabwe et la défaite face à la Tunisie, n’auront pas leur destin en main. Un seule issue les sauvera du scénario catastrophe et du retour au pays avec le bonnet d’âne : vaincre le Sénégal et espérer la même chose pour le Zimbabwe face aux Tunisiens.

Ce qui est bien sûr loin d’être une évidence en l’état actuel pour des Fennecs au moral atteint, outre une autre défection dans ses rangs ; Celle du jeune et prometteur talent Bensebaini, de loin le seul élément à avoir donné le meilleur de lui-même contre le Zimbabwe et la Tunisie. L’ex académicien du Paradou AC est annoncé comme indisponible face au Sénégal pour cause de blessure.

Un vrai coup dur pour les Verts, déjà privés des services de deux éléments clés, M’bolhi et Soudani. C’est dire la difficulté qui attend le sélectionneur national pour aligner un onze capable de relever ce défi ou, à défaut, sauver l’honneur.

Vaincre et attendre son sort, telle est la situation dans laquelle se sont retrouvés les Fennec, d’Algérie. Mais faut-il le dire encore une fois ce ne sera guère une simple affaire devant des Lions de la Terenga dans le bon couloir, toutes griffes dehors.

Les poulains d’Aliou Cissé, les deux pieds en quart de finale et débarrassés de toutes formes de pression, auront à cœur de réussir la passe de trois, faire encore impression et surtout prendre leur revanche sur un adversaire qui les avait corrigés lors de la dernière CAN 2015.

Aliou Cissé a déjà averti en laissant entendre qu’il alignera la meilleure équipe possible pour accrocher à son tableau de chasse un gros bras du football africain.

Leekens, dans l’œil du cyclone et pas du tout assuré de poursuivre sa mission avec les Fennecs, même s’il a tenu à dire le contraire en conférence de presse d’avant-match , devra puiser dans ses méninges pour trouver la meilleure cartouche de remplacement à Bensebaini dans une défense qui reste le maillon faible de la sélection nationale.

Le Belge devra aussi injecter du sang neuf dans son milieu de terrain où Guedioura et Bentaleb ont été transparents face à la Tunisie. Tout porte à croire que des garçons comme Abeid et Hanni sont bien partis pur tenir leur place ce soir.

Les Aigles de Carthage, qui ont pris un avantage psychologique et comptable sur nous, n’auront besoin que d’un seul point face au Zimbabwe pour accompagner le Sénégal aux quarts de finale. Mais force est de reconnaître que ce ne sera guère, pour eux aussi une soirée d’exhibition devant des Zimbabwéens, toujours en lice pour une qualification inespérée au 2e tour.

A Signaler que le match Algérie Sénégal sera arbitre Botswanais Joshua Bondo. La rencontre Tunisie-Zimbabwe, prévue à 20 h à Libreville, a été confiée à l’arbitre ivoirien Denis Dembélé. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email