-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Bien-Être

Selon le CNRC: Plus de 160 000 femmes font du business

Le nombre de femmes commerçantes a atteint 160.908 à fin février 2020, soit 7,9% du total des personnes physiques inscrites au registre du commerce et 6,3 % des personnes morales (gérantes de sociétés), a indiqué un bilan du Centre national du registre du commerce (CNRC).

A la veille de la célébration de la journée internationale de la femme, et sur 2.072.013 commerçants inscrits au registre du commerce à fin février dernier, 160.908 sont des femmes, dont 147.928 personnes physiques et 12.980 personnes morales (gérantes de sociétés), a appris l’APS auprès de cet organisme.

Les professions libérales, les activités agricoles, les métiers et le travail artisanal, encadrés par des dispositifs législatifs et réglementaires particuliers, ne sont pas pris en compte dans cette analyse détaillée de l’activité commerciale des femmes.

Selon le CNRC, comparativement à la population totale (43,9 millions d’habitants), il y a une femme commerçante inscrite au registre du commerce pour 272 habitants.

Par wilaya, Alger vient en tête avec un nombre de 17.812 femmes commerçantes soit 11,1% du total national, suivie d`Oran qui compte 10.420 femmes versées dans les activités commerciales, soit 6,5% du total.

5.979 femmes commerçantes sont également inscrites à Tizi Ouzou, soit 3,7% du total national, alors qu’à Constantine ce taux est à 3,6% avec un nombre de 5.859 femmes exerçant dans le secteur commercial.

S’agissant de la répartition par tranche d’âge des femmes commerçantes (personnes physiques), il en ressort que les tranches d’âges 39-48 ans et 49-58 ans sont les plus fréquentes, avec des taux respectifs de 25,62% et 24,89%.

Quant au classement par groupes d’activités les plus exercées, les femmes commerçantes (personnes physiques) activent pour l’essentiel dans le commerce de détail (48,75%), dans les activités de services liées aux transports et services annexes (38,74%) et production de biens (9,04%).

Les personnes morales sont présentes particulièrement dans les services (40,39 %), les activités de production de biens (26,07%), les activités d’importation (14,87%) et le commerce de gros (9,38%) ainsi que le commerce de détail (7,32%).

Par ailleurs, le nombre de femmes employées au niveau du Centre national du registre du commerce s’élève à 613, représentant 39,3% de l’effectif total (1.561 agents), dont 152 exerçant au niveau du siège central (24,8% du total des femmes) et 461 au niveau des 53 antennes locales (75,2% du total des femmes).

Ces femmes sont cadres dirigeantes, juristes, économistes, ingénieurs d’état en statistiques et informatique ainsi qu’agents de saisie traductrices.

Durant les cinq dernières années, le nombre total des femmes commerçantes inscrites au registre du commerce (personnes physiques et personnes morales) a augmenté de 24.704, soit une croissance de 18,1%.

En 2015, le nombre de femmes commerçantes était de l’ordre de 136.204, passant à 141.927 en 2016, 148.205 en 2017, 154.316 en 2018, avant d’atteindre 159.807 en 2019, a fait savoir la même source, soulignant que les femmes commerçantes sont implantées essentiellement dans les principaux pôles économiques et urbains du pays.

A lire aussi: LA FEMME ALGÉRIENNE : ENTRE VOLONTÉ D’ÉMANCIPATION ET TABOUS

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email