-- -- -- / -- -- --
Nationale

Selon l’Association des commerçants: Offre abondante et prix stables durant le mois sacré

Selon l’Association des commerçants: Offre abondante et prix stables durant le mois sacré

L’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA) rassure les ménages, très inquiets sur les prix des fruits et légumes ces derniers temps.

Le président de l’ANCA, Hadj tahar Boulanouar, a indiqué ce samedi que les marchés des fruits et légumes devront connaître durant le Ramadhan prochain une offre abondante et une stabilité des prix au vu des indicateurs de production enregistrés.

Lors d’une rencontre avec les représentants des mandataires des fruits et légumes pour évoquer les différentes mesures à même d’organiser les marchés de gros et de préparer le mois sacré du Ramadhan, M. Boulanouar a fait savoir que les marchés des fruits et légumes devront connaître une disponibilité dans l’offre, permettant la satisfaction de la demande nationale différents produits, durant et après le Ramadhan, mais aussi une stabilité des prix.

Les pouvoirs publics vont créer des marchés de proximité durant le mois de Ramadhan, a-t-il rappelé, appelant à la nécessité d’arrêter les listes des commerçants devant exercer dans ces marchés au moins 20 jours avant le mois sacré afin d’en faciliter l’approvisionnement.

M. Boulanouar a évoqué avec les mandataires des fruits et légumes les propositions devant être soumises aux autorités concernées, lesquelles portent essentiellement sur la promotion des marchés de gros des fruits et légumes et le règlement des différentes préoccupations des commerçants dans ce domaine.

Parmi ces propositions figure notamment l’association des opérateurs privés dans l’organisation et la gestion des marchés, dans le cadre de sociétés par actions (SPA), ou à défaut contraindre les communes au respect du cahier des charges régissant ces structures.

Faisant état d’un déficit de plus de 500 marchés de proximité au niveau national, le même responsable a appelé à la réalisation en nombre important de ces marchés, notamment aux environs des agglomérations.

Aussi, il a appelé au renforcement, à la promotion et au développement des activités de l’emballage des produits, mettant en avant le rôle de l’emballage et du conditionnement dans la commercialisation.

La question des locaux commerciaux inexploités a été également évoquée lors de cette rencontre, les intervenants ayant insisté à ce propos sur l’impératif de les recenser et de les redistribuer.

Les représentants des mandataires des fruits et légumes ont soulevé également leurs préoccupations et présenté des propositions visant l’organisation et la promotion des marchés de gros conformément aux normes internationales en vigueur.

A lire aussi:LES COLLECTIVITÉS LOCALES POINTÉES DU DOIGT

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email