-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Selon des scientifiques français: Le Covid-19 n’est pas le fruit de laboratoire

Selon des scientifiques français: Le Covid-19 n’est pas le fruit de laboratoire

Plusieurs virologues et immunologues français réfutent l’hypothèse selon laquelle le nouveau coronavirus serait le fruit d’une manipulation humaine à partir d’un laboratoire.

Luc Montagnier, virologue français, également co-lauréat du prix Nobel de Médecine en 2008, a, dans une interview accordée aux médias français, fait savoir que lui et ses collègues avaient utilisé des algorithmes mathématiques pour étudier les gènes du coronavirus. La conclusion de leur travail affirme la présence de l’ADN du VIH dans le génome du nouveau coronavirus. C’est la même conclusion à laquelle étaient arrivé des chercheurs indiens. Ce qui selon eux, le Covid-19 est un virus artificiel.

Jean-François Delfraissy, autre immunologiste français, également chef du conseil scientifique auprès du gouvernement français sur la pandémie de COVID-19, a, lui aussi, rejeté en bloc les allégations de la manipulation humaine du virus. « L’hypothèse selon laquelle le Covid-19 serait né en laboratoire relève une vision complotiste qui n’a rien à voir de la véritable science”, avait-il réagi le 19 avril.

Olivier Schwartz, directeur de l’unité virus et immunité de l’Institut Pasteur à Paris, a également déclaré dans une interview accordée aux médias français que le Covid-19 n’était pas fabriqué en laboratoire, ce qui peut être vu à partir du patrimoine génétique du virus, qui a été séquencé par des équipes chinoises et ensuite vérifié dans de nombreux autres laboratoires, dont l’Institut Pasteur.

Schwartz a déclaré que le Covid-19 est clairement un membre de la famille des coronavirus. “Ce virus s’inscrit clairement dans l’arbre généalogique des coronavirus. Il est proche du SRAS-CoV-1 avec qui il présente 80% d’homologie”, a-t-il expliqué. “Surtout, on retrouve le même virus chez différents animaux, en particulier le pangolin et la chauve-souris. Et là, le pourcentage de similitudes est supérieur à 95%. Donc, en dressant l’arbre généalogique de ce virus, on sait qu’il dérive des virus qui circulent actuellement dans la nature”, a-t-il encore précisé.

Pour lui, les observations précédentes des chercheurs indiens n’expliquaient pas grand-chose. Tout comme un livre sur le coronavirus a le mot « chat », et un autre livre sur le VIH a également le mot « chat », ça peut être une simple coïncidence. En plus, ils ont retiré leurs articles publiés.

Schwartz a déclaré : “Il n’y a aucune preuve que le Covid-19 ait été fabriqué en laboratoire.” Il pense que les chercheurs indiens ont réalisé l’erreur, mais Luc Montagnier a accepté la fantaisie.

Eric Leroy, expert en virologie tropicale à l’Institut français de développement, a déclaré que Luc Montagnier pensait que le Covid-19 provenait du laboratoire puisqu’il contient l’ADN de VIH. Mais en fait, il est très courant que certains virus portent les mêmes minuscules fragments géniques que d’autres virus, car le génome est très grand.

Leroy a dit qu’ils ont comparé les génomes du coronavirus et d’autres virus grâce à un algorithme spécifique, et a constaté que plus ils étaient préoccupés par les petits fragments de gènes, plus ils trouvaient que le Covid-19 et les virus apparentés portaient des fragments similaires.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email