-- -- -- / -- -- --
Nationale

Sellal soutient Benghebrit

Sellal soutient Benghebrit

La coutumière célébration officielle de Youm El-Ilm, qui coïncide cette année avec la clôture de la manifestation Constantine, capitale de la culture arabe, a permis au passage au Premier ministre de procéder à l’inauguration d’une kyrielle de projets à travers la ville de cheikh Abdelhamid Benbadis.

A son arrivée dans sa ville natale, Abdelmalek Sellal, accompagné d’une délégation ministérielle, s’est dirigé vers le cimetière de la famille Benbadis, au centre-ville, pour se recueillir à la mémoire du leader du mouvement réformateur national, avant d’entamer une longue tournée à travers plusieurs communes. Pour cela, un riche programme a été concocté pour la délégation.

Plusieurs secteurs ont été mis à contribution pour faire de la virée d’Abdelmalek Sellal « une réussite ». La Santé, l’Habitat, l’Agriculture, le Sport, les Travaux publics et, bien entendu, la Culture constituent en effet les traditionnels secteurs pour faire passer des messages.

Engagée sur plusieurs fronts, l’Algérie se doit de trouver les solutions idoines pour s’en sortir. Et le Premier ministre s’est montré plutôt rassurant quant aux capacités du pays à faire valoir les richesses et les atouts qui s’offrent.

« 70 % des investissements depuis 2014 relèvent du privé »

« 24 000 investissements privés ont été réalisés en deux ans, soit depuis 2014 ». Ce qui représente près de « 70 % de la globalité des investissements réalisés dans le pays », a déclaré hier à Constantine Abdelmalek Sellal en marge de sa visite dans la capitale de l’Est.
Dans la commune de Didouche-Mourad, à une vingtaine de kilomètres au nord de Constantine, où il a procédé à l’inauguration d’une unité agroalimentaire spécialisée en biscuiterie et biscotterie, relevant d’un opérateur privé et située dans la zone industrielle de cette commune, le chef de l’exécutif s’est montré rassurant quant à la disponibilité de l’Etat à faciliter toute initiative allant dans le sens d’une contribution à l’économie nationale.

Le Premier ministre a par la suite procédé, dans la même commune, à l’inauguration d’un hôpital d’une capacité d’accueil de 240 lits. Cette structure sanitaire, cédée par l’Armée nationale populaire, a été complètement réhabilitée et ses capacités d’accueil ont été élargies.

« L’Algérie s’est fixé 2019 pour gagner la bataille agricole »

L’agriculture, un des secteurs vitaux, a été depuis des années délaissée et le gouvernement, conscient des enjeux que represente le secteur pour le développement, s’est fixé jusqu’en 2019 pour la remettre en selle. Abdelmalek Sellal, lors d’une tournée dans la commune d’Aïn Abid, s’est montré rassurant pour cela.

Dans cette commune, considérée comme l’un des plus importants greniers de la ville des Ponts, située aux confins des wilayas de Constantine, Guelma et Souk-Ahras, le chef du gouvernement s’est montré plutôt favorable à la création d’un pôle de céréaliculture et d’élevage entre les trois wilayas ; il suffit juste, a-t-il dit, que les agriculteurs franchissent le pas et osent des méthodes agricoles modernes avec l’appui de la recherche universitaire. Il mettra l’accent sur l’élevage de vaches laitières.

Estimant que la moyenne de production de lait enregistrée dans une des exploitations agricoles de la commune, estimée à 30 litres par jour, est plutôt faible, il n’a pas manqué d’appeler les éleveurs à penser au partenariat avec les étrangers pour booster l’élevage et optimiser la production laitière.

Sellal appelle les contractuels à la sagesse

Préoccupation de l’heure d’une partie des Algériens, la contestation des enseignants contractuels s’est invitée à Constantine lors de la visite d’Abdelmalek Sellal.

L’hôte de la ville du Rocher soutenant clairement sa ministre de l’Education a, lors de l’inauguration du dédoublement de la RN 20, dans sa partie reliant El-Khroub à Aïn-Abid, rappelé aux grévistes que « la loi doit être respectée » et que tous les enseignants contractuels doivent passer par un concours, avec la garantie que la priorité leur sera donnée.

Le Premier ministre a appelé au passage les protestataires à faire preuve de sagesse, rappelant que les contrats de ceux qui échoueraient au concours prévu le 30 avril seront renouvelés.

Rappelons que Mme Benghebrit avait récemment expliqué avoir demandé aux manifestants de s’inscrire au concours de recrutement de 28 000 enseignants, en s’engageant à prendre en compte l’expérience professionnelle dans l’évaluation finale.

« Les négociations avec la direction de la Fonction publique ont abouti à la possibilité de valoriser leur expérience professionnelle jouant un rôle de bonification dans leur dossier », avait dit la ministre. Mais les contractuels veulent être titularisés sans passer le concours de recrutement, et des centaines d’entres eux observent depuis plus d’une semaine un sit-in à Boudouaou (Boumerdès).

8 000 unités pour résorber l’habitat précaire

Souci majeur d’une partie des Algériens, l’habitat n’était pas en reste lors de la virée constantinoise de la délégation du Premier ministre.

Dans ce contexte, Abdelmalek Sellal s’est rendu dans la ville nouvelle Ali-Mendjeli relevant de la commune d’El-Khroub où il a procédé à l’inauguration d’une cité baptisée au nom de Amireche Ali Benmohamed et présidé une cérémonie de remise des clés à 27 bénéficiaires de logements publics locatifs (LPL) et location-vente (AADL) inscrits dans un programme d’attribution de 8 000 unités.
Ce programme dont a hérité la ville des Ponts devrait s’inscrire dans la durée.

Le représentant du Président de la République a procédé dans la même commune à l’inauguration d’une nouvelle maison de la culture, inscrite dans le cadre de la manifestation « Constantine, capitale 2015 de la culture arabe ».

Baisser de rideau de Constantine, capitale de la culture arabe

Cette semaine, la capitale culturelle arabe a vibré au rythme de soirées marquant la fin d’une année riche en rebondissements. Le Premier ministre achèvera sa visite en présidant, au nom du Président de la République, la cérémonie de clôture de la manifestation « Constantine, capitale 2015 de la culture arabe » marquant aussi l’ultime soirée consacrée au baisser de rideau de l’événement panarabe. Un cocktail de musique constantinoise a été préparé pour la circonstance où plusieurs artistes de la ville des Ponts apporteront leur contribution.

Au cours de la cérémonie, un message du Président de la République sera lu par le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi. Il sera par ailleurs procédé à la remise de l’ordre du mérite national, au nom du Président de la République, à 26 artistes et écrivains dont 24 à titre posthume.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email