-- -- -- / -- -- --
Nationale

Sellal : «Le gouvernement mènera son programme à terme»

Sellal : «Le gouvernement mènera son programme à terme»

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a réaffirmé mardi la détermination de son gouvernement à poursuivre la relance économique malgré la baisse du prix du pétrole.
Dans son allocution d’ouverture tenue lors du lancement des travaux de la Conférence sur le développement économique et social, le premier ministre a appelé les Algériens d’en finir avec le pessimisme qui prévaut notamment après la chut des prix de l’or noire sur les marchés mondiaux.

« Les performances économiques du pays sont positives et peuvent être substantiellement améliorées. Nous avons le potentiel pour réaliser une croissance plus forte et durable, mais il nous fait d’abord, nous départir du pessimisme ambiant », a-t-il lancé en affirmant qu’il faut avoir de l’ambition pour le pays afin de pouvoir se projeter dans le futur et valoriser les atouts et avantages dont jouit l’Algérie.

Soulignant l’objectif du quinquennal de porter le taux de la croissance économique à 7 % à l’horizon 2019, le Premier ministre a affirmé que l’industrie est au cœur du processus de relance économique « C’est pour cette raison qu’il faut réunir aujourd’hui toutes les compétences et toutes les acteurs impliqués dans l’activité industrielle », a-t-il lancé au participants.
Il a assuré dans ce contexte que le gouvernement met l’entreprise national, sans distinction aucune, au cœur de sa démarche à travers l’amélioration du climat t des affaires, l’entreprenariat le partenariat et la promotion de l’investissement créateur de richesse et d’emplois.

Il a rappelé à ce titre la réduction de la fiscalité, la facilitation pour l’accès au foncier industriel et l’abattement sur les redevances des concessions ainsi que la bonification des taux d’intérêt et l’abattement de la part patronales de sécurité social pour les entreprises qui recrutent. Il a souligné que l’investissement est ouvert à tous les partenaires économiques et que la législation algérienne garantie tous les droits des investisseurs qu’ils soient nationaux ou étrangers, publics ou privés. « Nous sommes pragmatiques notre seul souci est de propulser l’économie national et créer de la valeur ajouté ».

Sellal s’est félicité du pacte économique et social signé en févier dernier entre le gouvernement, le patronat et la centrale syndicale dans le cadre de la concertation et du dialogue en affirmant que le document de ce pacte sera présenté au Bureau international du travail (BIT) le 12 novembre en tant que « document de référence international en terme de consternation entre le gouvernement et ses partenaires sociaux et économique.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email