-- -- -- / -- -- --
Nationale

Sellal : «Implantez-vous à l’étranger, cherchez des financements»

Sellal : «Implantez-vous à l’étranger, cherchez des financements»

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a incité les opérateurs économiques nationaux à chercher des partenariats à l’international et des financements étrangers pour financer leurs investissements.

Le chef de l’exécutif, qui a inauguré le Salon de la production nationale qui s’est ouvert hier avant le lancement des travaux du Forum africain d’investissements et d’affaires, a appelé les exposants à aller également au-delà des exportations, en implantant leurs filières dans les marchés étrangers.

« Il ne faut pas se contenter des exportations. Implantez-vous dans d’autres pays et cherchez des financements étrangers », at-il insisté.

Au cours de sa visite des stands de plusieurs entreprises nationales, le Premier ministre a déclaré que le Forum africain d’investissements et d’affaires est une autre opportunité pour nouer des partenariats avec les pays africains.

Sellal s’est adressé particulièrement aux producteurs nationaux opérant dans l’agroalimentaire, les invitant à établir des partenariats en Afrique, à travers des investissements algériens dans des unités de production.

Le Premier ministre a aussi assuré que les pouvoirs publics encourageaient les opérateurs dans le domaine des énergies renouvelables pour les amener à doubler leur production.

« L’Algérie est passée à une étape à laquelle il faudrait s’y adapter », a-t-il déclaré à l’intention des opérateurs économiques. « Au lieu d’importer la matière première, assurez vous-mêmes la transformation à l’extérieur, allez vous implanter à l’extérieur pour avoir une double valeur ajoutée ici et à l’extérieur », a-t-il poursuivi.

Cette exposition, qui regroupe quelque 200 exposants activant dans différents domaines, notamment dans l’agroalimentaire, les industries (chimique, pharmaceutique, mécanique, ciment..) et l’énergie, a été organisée en marge du Forum africain d’investissements et d’affaires dont les travaux ont débuté hier en fin d’après-midi au Centre international des conférences Abdellatif-Rahal (Club des pins) avec pas moins de 1000 participants africains, dont près de 800 hommes d’affaires de plus de 40 pays du continent.

La séance d’ouverture de ce forum de trois jours s’est tenue en présence du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et de plusieurs membres du gouvernement.

Cette rencontre regroupe également des représentants d’institutions financières internationales et régionales telles la Banque mondiale, la Banque africaine de développement (BAD), la Banque arabe pour le développement de l’Afrique (BADEA) et la Banque islamique de développement (BID).

Outre l’intensification des échanges commerciaux avec les pays africains, l’Algérie ambitionne, à travers ce forum, de développer un partenariat industriel avec ces pays dont certains ont réalisé d’énormes progrès dans le domaine des nouvelles technologies, de l’énergie et de l’industrie minière, notamment.

Des panels qui traiteront de six thématiques sont au programme de cette rencontre : les visions économiques stratégiques des pays africains, l’énergie, le financement des investissements, les infrastructures, les TIC, l’agriculture et l’agroalimentaire.

Des rencontres B to B et une trentaine de workshops et d’ateliers sont également programmés, portant sur l’étude de plusieurs thématiques dont le projet de création d’une zone africaine de libre-échange. Ce forum est organisé par un comité composé de représentants du Premier ministère et des ministères des Affaires étrangères, de l’Industrie et du Commerce, ainsi que du Forum des chefs d’entreprise (FCE).

Ce comité a défini cinq secteurs prioritaires pour une nouvelle dynamique économique entre l’Algérie et l’Afrique, que sont l’agriculture, l’énergie, le numérique, les infrastructures et le capital humain. En marge du forum, une exposition de la production algérienne est organisée à travers des stands s’étendant sur une superficie globale de 7.000 m², afin de permettre aux opérateurs nationaux de faire connaître leurs produits à leurs homologues africains. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email