-- -- -- / -- -- --
Nationale

Séisme d’Alger: plusieurs immeubles menacent de s’effondrer

Séisme d’Alger: plusieurs  immeubles menacent de s’effondrer

Plusieurs immeubles menacent de s’effondrer suite au séisme qui a frappé Alger et ses environs vendredi matin dont trois ont nécessité une évacuation urgente des résidents.

Selon un communiqué de la cellule de crise installée au niveau du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales, les services techniques spécialisés dans le contrôle des bâtiments ont enregistré “trois immeubles qui menacent de s’effondrer abritant 61 familles”.

Des moyens matériels et financiers ont été mobilisés pour le relogement des familles sinistrées, a indiqué la même source
Cette démarche intervient en application aux instructions du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Tayeb Belaiz, concernant le “relogement immédiat des familles touchées par le séisme”.

Plusieurs maisons et édifices publics de la Casbah d’Alger ont subi des dégâts, suite au séisme qui a secoué vendredi tôt le matin la capitale et sa périphérie sans faire de victimes dans la vieille médina, a-t-on constaté sur place.

Les dégâts ont cependant occasionné quelques blessures aux habitants de maisonnettes endommagées, évacués par la protection civile, selon les agents de la sûreté nationale.

Quelques quartiers de la haute Casbah comme la rue Rabah Ryah restent “extrêmement fragilisés, des façades de maisons et des poutres d’étaiement menaçant de s’effondrer” à tout moment.

Selon la police urbaine du patrimoine, il est “difficile pour l’heure” d’estimer le nombre de bâtisses touchées par ce dernier séisme, en raison de l’état de “vétusté généralisée” de la cité.

Des dizaines de citoyens se sont présentés au siège de la police urbaine du patrimoine pour déclarer leurs sinistres: effondrement de plafond, d’escaliers, de poutres ou des fissures sur les murs, a-t-on encore constaté.

Suite au séisme de 2003, des centaines de vieux immeubles ayant subi des dégâts ont été rénovés notamment au niveau des façades mais de nombreux experts avaient mis en garde contre un risque de leur effondrement. La majorité des bâtisses à Alger de style coloniale sont centenaires

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email