-- -- -- / -- -- --
Nationale

Séisme d’Alger : 2 000 agents de la Protection civile en action

Séisme d’Alger : 2 000 agents de la Protection civile en action

La Protection civile a, quelques dizaines de minutes après le tremblement de terre, déployé ses équipes de permanence dans la région, qui sont sorties sur le terrain pour soutenir ou secourir, le cas échéant, les habitants.

«Juste après la secousse, nous avons mis en place le plan de gestion des catastrophes, et avons procédé à l’envoi de moyens mobiles opérationnels à Alger et les wilayas limitrophes pour procéder à l’évaluation des dégâts», a indiqué le lieutenant-colonel Farouk Achour, soulignant qu’un effectif de 2 000 agents a été mis en alerte afin de suivre les opérations de scourisme.

L’affolement qui a gagné les habitants après la réplique a cependant provoqué des mouvements de foule. Des cris ont été entendus au moment du séisme. Plusieurs familles ont quitté leurs domiciles pour se rendre dans la rue, a-t-on constaté. La Protection civile a indiqué avoir secouru 21 personnes, qui ont été blessées suite au mouvement de panique qui s’est emparé de la population.

«Douze personnes ont été blessées à Alger, deux à Blida et huit autres dans la wilaya de Boumerdès suite à un mouvement de panique provoqué par la secousse», a indiqué le lieutenant-colonel Farouk Achour, soulignant que deux des victimes ont été « sérieusement blessées» et ont rendu l’âme, après s’être jetées de balcons d’immeubles.

Parmi les blessés à Alger, sept se sont jetés des balcons et cinq dans les cages d’escaliers, a-t-il précisé. Concernant les dégâts matériels, la Protection civile a envoyé ses équipes pour faire des reconnaissances. «Il n y’a pas eu de grands effondrements», assure M. Achour.

Il a ajouté que les éléments de la Protection civile restent toujours mobilisés, indiquant que des lignes téléphoniques sont mises à la disposition des citoyens (021.71.14.14/021.75.22.27/021.75.22.28) pour tout renseignement ou assistance. Par ailleurs, une cellule de crise a été installée au siège du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, immédiatement après le séisme. Des coupures d’électricité dues au fonctionnement des protections des postes sources

Les coupures d’électricité enregistrées dans certains quartiers d’Alger suite au séisme qui a frappé vendredi matin la région sont dues au fonctionnement des protections des postes sources desservant ces quartiers, a indiqué la Société de distribution d’Alger (SDA).

«Suite au séisme d’Alger de ce matin, des coupures d’électricité mineures ont été enregistrées dans certains quartiers d’Alger, dues au fonctionnement normal et préventif des protections au niveau des postes sources desservant ces régions», a précisé la SDA (filiale de Sonelgaz) dans un communiqué transmis à l’APS.

«La situation a été rétablie rapidement après les vérifications d’usage», a-t-on ajouté. Le tremblement de terre, de magnitude 5.6 sur l’échelle ouverte de Richter, a eu lieu à 05h11 locales, et a été localisé à 19 kilomètres au nord-est de Bologhine.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email