Secteur de la santé : La numérisation pour une gestion plus efficace – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Secteur de la santé : La numérisation pour une gestion plus efficace

La numérisation du secteur de la santé est un impératif souligné par Lamia Talbi, directrice générale de l’Agence nationale de numérisation en santé (ANNS), lors du 2e Salon international de la santé, qui estime que cette initiative vise à optimiser la gestion des soins et à renforcer le soutien aux patients.

Les experts en médecine, en droit et en informatique appellent à une mise en œuvre rapide de la numérisation, mettant en exergue ses bénéfices majeurs, notamment en recherche scientifique et en santé mentale. Mme Talbi insiste que la numérisation de la santé est un virage incontournable et sur la nécessité d’adopter rapidement cette technologie pour une gestion plus efficace et un soutien accumulé aux patients.

Une étape fondamentale a été franchie avec la mise en place de consultations médicales inter-hôpitaux à distance, favorisant le partage d’informations et mettant l’accent sur la prévention pour optimiser les dépenses, a-t-elle dit. La numérisation en Algérie repose sur une approche internationale, intégrant la création d’une bibliothèque numérique pour la documentation médicale dans le but de promouvoir l’enseignement électronique.

L’ANNS, selon sa responsable, collabore étroitement avec divers acteurs et structures de santé pour assurer le succès de cette opération de numérisation. Elle souligne que cette mission est exigeante, compte tenu de la complexité des interventions à la fois dans le secteur public et dans celui du privé du secteur de la santé.

Les experts présents à la rencontre ont appelé à encourager l’accélération de la numérisation dans le domaine de la santé, estimant que c’est « un virage technologique mettant en valeur les experts en médecine et en droit et informatique » et permettant de moderniser et de rationaliser la gestion du secteur tout en améliorant la prise en charge des patients.

Le Pr Abdelhak Lekhal, épidémiologiste à l’hôpital Didouche Mourad (Constantine), a mis en avant le rôle crucial de la numérisation dans la recherche scientifique en épidémiologie. Il a souligné l’efficacité démontrée de cette approche, notamment grâce à l’utilisation des bases de données, comme lors de la pandémie de la Covid-19. « La numérisation a joué un rôle déterminant lors des crises épidémiques récentes en permettant la mise en place d’outils de contrôle au sein des systèmes de santé pour un diagnostic précoce », a-t-il affirmé.

Le Dr Ahmed Cherif Seghir, spécialiste en psychiatrie, a souligné, pour sa part, l’importance de l’utilisation de la numérisation dans la prise en charge des patients à travers des techniques virtuelles. Cela pourrait « contribuer à leur rétablissement psychologique sans utiliser systématiquement des médicaments et à leurs potentiels effets secondaires », a-t-il indiqué.

Bouabdallah Djellal, expert en informatique, a soulevé l’impératif de la sécurité des données de santé, en particulier le dossier du patient. Il souligne la sensibilité et la gravité des informations contenues, appelant à la mise en place d’un système de sécurité robuste face à toute cyberattaque visant le patient ou le secteur de manière générale.

De son côté, Amine Satour, spécialiste en droit, a souligné les défis et les lois en vigueur régissant les applications numériques. Il soulève la question de l’utilisation des informations personnelles sans le consentement des personnes concernées, appelant à une vigilance accrue dans ce domaine.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email