-- -- -- / -- -- --
Nationale

Scandale au port d’Annaba

Scandale au port d’Annaba

Les services des douanes d’Annaba, lors d’une opération d’un contrôle de routine, ont découvert mercredi dernier à bord d’un bateau voyageur, battant pavillon algérien, plus de 275 kilogrammes d’argent pur, 7000 unités de téléphones cellulaires haut de gammes, 3,8 kilogrammes d’or, 5000 plaques de drogue de marque Chebex, des centaines de pièces détachés et autre centaine de bombe lacrymogène.
Cette cargaison de prohibés par la législation algérienne a été découverte à l’intérieur de trois véhicules de marque « Boxer », immatriculés en Allemagne.
Selon des sources douanières, la valeur marchande des 275 kilogrammes d’argent saisis avoisine les 22 milliards sept cent cinquante millions de centimes, quand on sait que le simple kilogramme de l’argent est vendu dans le marché officiel à un million de dinars.  Les plaques de drogue Chebex, les mêmes sources les ont estimés à 100 millions de centimes.
Une expertise douanière est entrain d’évaluer la valeur marchande des pièces détachées saisies surtout quand s’agissant de pièces couteuses pour des grosses cylindrées rarissimes en Algérie. Cette saisie inédite effectuée en dehors des conteneurs a poussé les enquêteurs des Douanes a soupconné des complicités internes. D’ailleurs, un cadre des douanes, officier de grade, n’a pas caché ses appréhensions concernant cette affaire qu’il a qualifiée de « véritable scandale », avant souligner  que « dans cette affaire, on a découvert de fausses déclarations à l’intérieur de véhicules personnalisés arrivant par bateau voyageur », éstimant qu’il s’agit d’une nouvelle technique de fraude avec des complicités à l’intérieur de nos services . 
L’officier des douanes a enfin révéler que sa hiérarchie a déjà dépêché trois inspecteurs pour enquêter sur les tenants et aboutissants de cette affaire.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email