-- -- -- / -- -- --
Monde

Sayyed Hassan Nasrallah : « Un 2e “Israël” au Bahreïn »

Sayyed Hassan Nasrallah : « Un 2e “Israël” au Bahreïn »

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a comparé le régime bahreïni à « Israël », évoquant le processus de naturalisation d’étrangers à grande échelle dans le but de changer l’équilibre démographique sectaire dans le pays au détriment de la population d’origine.

Sayed Nasrallah a dans ce contexte averti contre les répercussions de l’arrestation d’un dirigeant de l’opposition bahreinie cheikh Ali Salmane, dénonçant une politique suspicieuse de la part des autorités dans le but de justifier une répression sanguinaire d’un soulèvement des plus pacifiques.

Le secrétaire général du Hezbollah a en outre mis en garde contre « le plus grand danger qui menace l’Islam », faisant savoir qu’il y a des « exactions des groupes terroristes takfiristes qui ont faussement brandi l’étendard de l’Islam et du prophète Mohammad (aâlay’hi salat wa salam) et qui portent atteinte à cette religion divine ».

S’exprimant à l’occasion de la naissance du Prophète, et de la fondation de l’association caritative al-Emdad, qui prend soin des orphelins et des familles des martyrs, Sayed Nasrallah a appelé la nation islamique à combattre l’esprit takfiriste par tous les moyens disponibles, assurant que les dignitaires et les oulémas ont le devoir de protéger l’Islam contre la dangereuse atteinte qu’il subit de nos jours.

Selon lui, les Libanais sont capables de vaincre les takfiristes comme ils ont fait pour les Israéliens et pour tous ceux qui ont cherché à agresser le Liban. Il a rassuré les Libanais quant à la faiblesse des terroristes d’envahir les régions frontalières comme ils menacent sans cesse, appelant les médias à ne pas jouer le jeu médiatique et psychologique des terroristes.

« Malheureusement, en cette époque, nous avons besoin de rappeler aux gens le caractère miséricordieux du prophète, à cause de groupes qui ont faussement brandi l’étendard de l’Islam, et qui ont porté atteinte à l’Islam et au prophète. Ils ont commis des massacres, égorgé des milliers de gens, comme dernièrement au Yémen juste parce qu’ils commémorent l’anniversaire du prophète. Ces groupes ont-ils vraiment le droit de se présenter comme étant des partisans au prophète ? », s’est-il interrogé. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email