Santé scolaire : Renforcement des dépistages précoces dès la rentrée – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Santé scolaire : Renforcement des dépistages précoces dès la rentrée

Santé scolaire : Renforcement des dépistages précoces dès la rentrée

Le ministère de la Santé a mis en place une série de mesures pour assurer une rentrée scolaire 2023/2024 dans des conditions sanitaires optimales, et ce en mobilisant les moyens nécessaires pour accueillir les 11 millions d’élèves qui rejoindront les bancs de l’école le 19 septembre prochain. C’est ce qu’a indiqué le représentant du ministère de la Santé, le Dr Kamal Ait Ouali.

Il a affirmé que tous les moyens sont mobilisés pour la réussite de la prochaine rentrée, soulignant que « le ministère de la Santé a mis en place un programme spécial dans le cadre de la rentrée scolaire, avec pour objectif la protection et la promotion de la santé en milieu scolaire ». Cela concerne tous les élèves dans les trois paliers de l’éducation nationale ainsi que le personnel du secteur.

Le représentant du ministère de la Santé, s’exprimant sur les ondes de la radio nationale, a ajouté qu’une instruction interministérielle du ministère de la Santé, du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales et du ministère de l’Education nationale a été adressée aux services concernés pour insister sur l’importance des différentes missions de la santé scolaire.

L’intervenant a ainsi mis en avant le rôle des unités de dépistage scolaire (UDS) dans le dépistage précoce des maladies des élèves, leur rôle dans le suivi de la vaccination, du respect des règles d’hygiène et des campagnes de sensibilisation. Il a affirmé, à ce propos, que 90 % des enfants scolarisés ont déjà eu un dépistage pour évaluer leur état physique, psychologique et leur santé dentaire.

Le Dr Kamel Ait Ouali a tenu à souligner le rôle pionnier de l’Algérie dans le développement de la santé scolaire et son rôle majeur en tant qu’acteur important dans le Plan national de prévention du système de santé. Il a annoncé que, prochainement, seront mises en place de nouvelles unités de dépistage scolaire (UDS) afin de renforcer le maillage des 2 000 UDS, déjà opérationnelles au niveau de tout le territoire national.

Il convient de noter que la santé scolaire est l’une des missions du ministère de la Santé, mise en œuvre par la sous-direction de la prévention en milieu éducatif, qui a pour rôle d’animer, contrôler et évaluer les activités de prévention en milieu scolaire et universitaire et dans les centres de formation professionnelle. Les UDS ont pour mission le dépistage des maladies en milieu scolaire, la prise en charge des élèves en matière de soins médicaux et bucco-dentaires, le suivi psychologique et l’éducation sanitaire. Leur personnel est constitué de médecins, chirurgiens-dentistes et psychologues, appuyés par un personnel paramédical.

Par ailleurs, en prévision du lancement des services de restauration des cantines scolaires, le ministère de l’Intérieur a donné des directives strictes aux autorités locales et aux responsables des établissements scolaires afin d’assurer les meilleures conditions sanitaires pour les élèves.

Les opérations d’inspection des cantines scolaires seront ainsi renforcées afin d’éviter les risques d’intoxication alimentaire. Les gestionnaires des cantines sont aussi astreints à vérifier les dates de péremption des produits alimentaires et les conditions de leur stockage. Ils doivent aussi impérativement vérifier les permis des services vétérinaires en ce qui concerne les viandes. Le personnel chargé de la restauration sera également soumis à des analyses médicales afin d’éviter la propagation des maladies contagieuses en milieu scolaire.

En outre, les responsables des établissements doivent obligatoirement procéder à la désinfection des réservoirs d’eau et ont l’obligation de fournir de l’eau potable.

Pour rappel, les 8 et 9 septembre a été organisée, sous le slogan « Rentrée scolaire dans un environnement propre », une campagne de nettoyage et d’embellissement des écoles, CEM et lycées à travers tout le territoire national, en application des instructions du Premier ministre, relatives aux préparatifs de la rentrée scolaire, universitaire et de formation 2023/2024.

L’opération organisée à travers l’ensemble des wilayas du pays a concerné la décoration intérieure des classes, des cours d’écoles et d’autres structures, telles les cantines, les bibliothèques et les salles de lecture, ainsi que le ravalement des façades des écoles et l’équipement des classes, outre les opérations d’élagage des arbres et le réaménagement des espaces verts à l’intérieur et à proximité des établissements scolaires.

Le ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables, chef de file de cette opération, avait souligné, lors de la semaine écoulé, l’importance de poursuivre la campagne nationale de nettoyage des différents établissements d’éducation et d’enseignement tout au long de l’année, et ce en associant les élèves de manière à « inculquer le sens de la responsabilité environnementale à nos enfants et à nos jeunes scolarisés afin de préserver ces établissements et leur cadre de vie ».

Une telle démarche « aura un impact très positif dans le développement de l’esprit de volontariat chez nos citoyens, consolidera les valeurs de citoyenneté environnementale et éliminera les risques qui menacent la santé publique »,

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email