-- -- -- / -- -- --
Nationale

Grève dans les établissements de santé de Béjaïa

Grève dans les établissements de santé de Béjaïa

De nombreux établissements du secteur de la santé (EPH, CHU, EPSP, etc.) de la wilaya de Béjaïa ont été paralysés ce mercredi suite à un débrayage d’une journée, décrété par plusieurs syndicats, en l’occurrence les SNECHU, SNPSP et SAP.

C’était le cas, entre autres, des EPSP de Seddouk, Ihaddaden et Béjaïa, Sidi Aïch, EPH d’Akbou, Kherrata, Aokas. Dans certains établissements, le débrayage a été suivi à 100% et dans d’autres un peu moins, mais de manière importante. Excepté le service minimum assuré au niveau des services des urgences, le reste des services dans ces établissements ont été paralysés.

Au niveau de l’EPSP de Seddouk et de l’EPH d’Akbou, le débrayage a été largement suivi par le Syndicat algérien des paramédicaux (SAP) et par d’autres syndicats. Même chose au CHU de Béjaïa.

Le personnel de ces établissements a «répondu à l’appel national de leurs syndicats pour revendiquer leurs droits légitimes», lit-on dans un communiqué de presse de l’EPSP de Seddouk et autres.

Le personnel paramédical et autres praticiens de la santé publique et hospitalo-universitaires revendiquent, est-il noté «le libre exercice du droit syndical, la réforme hospitalière et le système de santé, l’octroi de la prime Covid-19, une assurance totale (100%), le glissement catégoriel, la révision des statuts des personnels de la santé» et enfin le calcul d’une année de retraite pour chaque année exercée au service Covid-19».

Notons qu’une décision d’attribution à découvert de la prime Covid-19 du troisième trimestre a été rendue publique ce mercredi. Pour les grévistes, le constat est amer dans le secteur : «Aujourd’hui, le constat demeure amer. Il n’y a aucune perspective.

Après une année de lutte continue contre la pandémie de Covid-19, le personnel de la santé, épuisé, tous corps confondus, est déçu de la non-concrétisation sur le terrain des différentes directives du président de la République concernant l’amélioration des conditions de travail ainsi que la situation socio-économique du corps», lit-on dans le communiqué commun aux trois syndicats.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email