Saison estivale à Tipasa : 9 000 baigneurs sauvés de la noyade – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Saison estivale à Tipasa : 9 000 baigneurs sauvés de la noyade

Saison estivale à Tipasa : 9 000 baigneurs sauvés de la noyade

La saison estivale de l’année 2023, qui a débuté le 1er juin, vient de prendre fin sur les 49 plages autorisées à la baignade au niveau du littoral de la wilaya de Tipasa.

C’est ainsi que tous les maîtres-nageurs de la Protection civile et ceux recrutés pour la saison estivale ont plié bagages depuis le 30 septembre.

Bien que les plages semblent de plus en plus désertées par les estivants, surtout après la chute des températures, souvent accompagnées par des vents quasi quotidiens qui soulèvent une succession de vagues, dissuadant ainsi les nageurs les plus téméraires à accomplir quelques brasses, les maîtres-nageurs sont restés fidèles au poste à longueur de journée jusqu’à la dernière journée du mois de septembre. 

Le Jeune Indépendant s’est déplacé au niveau de la grande plage Colonel Abbès, à Douaouda marine, située sur le versant gauche de la wilaya en allant vers Zéralda. Ici, l’automne a déjà planté son décor et les amoureux de la grande bleue présents sont rares.

La plupart s’adonnent à leur passion dévorante, à savoir la pêche à la ligne, tandis que des familles partagent un repas ou encore une discussion autour des tables disposées à quelques centimètres des vagues. « On est restés sur place jusqu’au dernier soir du mois de septembre », a déclaré l’un des surveillants de baignade rencontré sur place. Par ailleurs, l’impressionnant dispositif mis au niveau des 49 plages et qui comptait 65 agents professionnels chefs de poste, 420 saisonniers, 3 inspecteurs, 11 contrôleurs de plage, 4 médecins, 34 plongeurs professionnels et 910 saisonniers recrutés, a permis d’avoir un bilan satisfaisant à la fin de l’été.

La Protection civile a recensé 1 376 interventions sur les plages autorisées à la baignade. « 8 962 baigneurs ont été sauvés de la noyade et 4 096 estivants ont été victimes notamment de blessures, de malaises ou d’insolation. Parmi eux, 3 613 ont été secourus et soignés sur place, tandis que 483 autres ont été évacués vers des structures de santé », a expliqué en détails l’un des officiers. Il a ajouté : « Nous déplorons 18 décès sur la côte de Tipasa, dont 13 dans des zones rocheuses et 5 sur des plages non autorisées à la baignade. »

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email