Saison estivale 2023 : La protection civile se prépare – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Saison estivale 2023 : La protection civile se prépare

Saison estivale 2023 : La protection civile se prépare

La Direction Générale de la Protection Civile ( DGPC) a entamé, ce dimanche, la préparation de la campagne estivale 2023 de lutte contre les feux de forêts et de surveillance des plages par l’organisation du 2eme regroupement régional de deux jours, qui a débuté ce dimanche, dans la wilaya de Mostaganem.  C’est ce qu’a indiqué un communiqué de ce corps constitué, annonçant le lancement d’une campagne de sensibilisation nationale en mai prochain. 

Dans un communiqué rendu public, ce dimanche, la DGPC a annoncé, par la même occasion, le lancement d’une campagne de sensibilisation nationale à  partir du mois de mai prochain.

Cette rencontre, précise le communiqué, est organisée au profit des chefs de services protection générale (SPG) et les chefs des unités principales des 29 Directions de protection civile des wilayas Centre Ouest , Sud-Ouest  et le Sud  du pays et l’Unité nationale d’Instruction et d’Intervention.

Selon la même source, ce sera l’occasion pour analyser et évaluer les bilans de l’année 2022, relatifs au dispositif de surveillance des plages et baignade, de prévention et de lutte contre les feux de forêts et palmeraies, notamment sur les volets préventifs, organisationnels et opérationnels. 

«Les participants à ce rendez-vous d’envergure se verront cerner les difficultés rencontrées et les insuffisances révélées, ainsi que proposer des axes d’améliorations pour préparer les plans d’actions pour la prise en charge de la campagne estivale 2023 », a noté  le communiqué, sachant que « le volume d’activité durant cette période de l’année est très intense, car il faut faire face et couvrir plusieurs risques, entre autres les feux de forêts, surveillance des plages, accidents de circulation et envenimation scorpionique.

Par ailleurs, l’importance de l’utilisation et l’exploitation des plateformes numériques et des nouvelles technologies de communication mise en service en 2022 sera mise en avant, selon la DGPC. 

« Ces dernières permettront une meilleure prise en charge des interventions durant la saison estivale. Ces nouveaux outils modernes, contiennent des applications de gestion des moyens opérationnelles, de suivi des incendies de forêts, des accidents liés à la saison estivale, et des réserves d’eau. Elles  permettent de collecter et réunir les données aussitôt et prendre les mesures nécessaires et les décisions en temps réel et mieux répartir les moyens humains et matériels engagés sur le terrain », a précisé la même source.

Consciente de l’apport des actions à entreprendre en amont, notamment sur le plan préventif, la direction générale de la protection civile a annoncé le lancement d’une campagne de sensibilisation nationale en mois de mai prochain, sur les dangers de la mer, la prévention des feux de forêts et de récoltes, ainsi que les risques liés à l’envenimation scorpionique et les accidents de la circulation qui connaissent, des pics en période estivale.

La même source a fait savoir que cette campagne de prévention lancée à l’échelle nationale verra la  participation des médias avec la diffusion des messages et recommandations préventifs et les spots de sensibilisation contre les différents risques, ainsi la mise ne place de tous les moyens humains et matériels, d’une part pour garantir la sécurité des citoyens et d’autre part pour leur  ancrer une culture préventive qui demeure le seul moyen pour faire face à ces dangers.  

116 décès par noyade et 51 feux de forêt éteints par la protection civile en 2022

Pour rappel, la saison estivale 2022 a été marquée par un bilan accablant en matière de noyade.  Pas moins de 116 personnes ont trouvé la mort au niveau des plages du littoral national durant la période allant du 16 juin au 16 août, selon le bilan de la.protection civile. 

Une période où le nombre de décès par noyade avait atteint des proportions alarmantes, notamment au niveau des barrages, des plans d’eau et des plages. Le nombre de victimes par noyade avancé par la Direction générale de la Protection civile avait fait froid dans le dos. 

En effet, pour les deux premiers mois de la saison estivale 2022, le bilan était lourd. La Protection civile a effectué 60 340 interventions au niveau de 427 plages pour sauver la vie à  42 3666 personnes en danger. 

Il convient également de rappeler qu’en août 2022, de nombreux feux avaient été déclarés. Plusieurs villes avaient été touchées. Sur sa page Facebook, la protection civile avait fait état de 51 feux de forêt éteints durant la période allant du 18 au 20 août 2002, dont 28 concernant des forêts, tandis que 23 autres concernent des terrains agricoles.

 Selon la même source, les wilayas concernées sont celles de El Tarf, Béjaïa, Tizi Ouzou, Jijel, Ain Temouchent, Sétif, Skikda, Boumerdes, Ain Defla, Tébessa , Tlemcen, Chlef, Médéa, Saïda, Oran, Relizane et Mascara. Par ailleurs, les feux de forêt sont ravageurs et déciment tout sur leurs passages.

En plus d’être à l’origine des pertes humaines et matérielles, les dégâts sur les forêts et flore sont importants. Le bilan de la protection civile a révélé que les pertes sont estimées à 846 hectares de forêt, 252 hectares de brousse et 12 hectares de brousse ainsi que 650 bottes de foin, 1189 arbres fruitiers et 44 palmiers.

Quant aux humains, ces feux avaient causé la mort de 37 personnes et avaient fait 183 blessés, selon les chiffres de ce corps constitué.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email