-- -- -- / -- -- --
Nationale

Saisie de plus d’un quintal de kif à El-Oued

Saisie de plus d’un quintal  de kif à El-Oued

Plus d’un quintal de kif traité a été saisi par les éléments de la police judiciaire de la sûreté de daïra d’El-Bayadha, relevant de la sûreté de wilaya d’El-Oued. C’est ce qu’a indiqué hier le service de la police locale.

Agissant sur des informations faisant état d’un trafic de drogue mené par un groupe de repris de justice, les policiers sont parvenus à appréhender deux narcotrafiquants (25 et 30 ans) et à saisir cette quantité de drogue, qui était conditionnée dans des sacs en plastique et soigneusement dissimulée dans une palmeraie dans la commune d’El-Bayadha, ainsi qu’un véhicule léger.

Les mis en cause ont été présentés devant l’instance judiciaire territorialement compétente qui a ordonné leur placement en détention préventive en attendant leur comparution. La région du Sud connaît une recrudescence du trafic de drogue, tout comme celle de l’Ouest.

Avant-hier, les services de la Gendarmerie nationale d’Oran ont réussi à démanteler un réseau international de trafic de drogue dans une opération qui s’est soldée par la saisie de 6,49 quintaux (649 kg) de kif traité. Cette opération d’envergure a permis l’arrestation de six individus constituant ce réseau spécialisé dans le trafic du kif traité provenant du Maroc.

L’activité de ce réseau portait essentiellement sur l’acheminement de cette drogue à partir des frontières ouest vers des pays voisins passant par les frontières est de l’Algérie, a-t-on indiqué. Opérée par les gendarmes de la section de recherche relevant du groupement territorial d’Oran, soutenus par ceux de la section de sécurité et d’intervention ainsi que par la brigade cynotechnique, cette opération a permis également la saisie de 7 véhicules utilitaires et touristiques ainsi qu’un camion.

Ces moyens servaient au transport de la drogue. Une somme de plus de 6 millions de dinars a été également saisie lors cette affaire. Les gendarmes ont lancé une vaste opération de recherche et d’investigation, à travers un dispositif sécuritaire fixe et mobile en vue de suivre les mouvements des narcotrafiquants au moment où ils s’apprêtaient à acheminer la drogue vers une ville de l’est du pays.

La perquisition du domicile d’un des chefs du gang, âgé de 35 ans, en vertu d’un mandat délivré par la justice, a mené à son arrestation et à celle d’un de ses acolytes (38 ans), ainsi qu’à la découverte d’une importante somme d’argent qui constitue une partie des revenus du trafic de drogue et de quatre téléphones portables utilisés comme moyens pour coordonner les actions du réseau.

Poursuivant l’enquête, une autre perquisition a été opérée au domicile d’un troisième individu (38 ans) à Bir El-Djir, où les enquêteurs ont découvert, dans les garage, une quantité de kif traité et une autre à bord d’une voiture stationnée à l’intérieur, soit un total de 649 kg. Dans deux autres garages du même domicile, les gendarmes ont intercepté deux autres voitures, l’une immatriculée à Oran et l’autre à Alger. Leur fouille a permis de découvrir des cachettes secrètes aménagées pour dissimuler la drogue.

La recherche s’est soldée également par la découverte à bord d’un quatrième véhicule d’une somme dépassant les 2 millions de dinars. Les investigations ont abouti à l’arrestation d’autres complices. Il s’agit d’une personne âgée de 43 ans, arrêtée dans la localité de Canastel, et de deux autres âgées de 59 et 60 ans, en possession d’une somme d’argent et de deux motos.

Plus d’un quintal de kif traité a été saisi par les éléments de la police judiciaire de la sûreté de daïra d’El-Bayadha, relevant de la sûreté de wilaya d’El-Oued. C’est ce qu’a indiqué hier le service de la police locale.

Agissant sur des informations faisant état d’un trafic de drogue mené par un groupe de repris de justice, les policiers sont parvenus à appréhender deux narcotrafiquants (25 et 30 ans) et à saisir cette quantité de drogue, qui était conditionnée dans des sacs en plastique et soigneusement dissimulée dans une palmeraie dans la commune d’El-Bayadha, ainsi qu’un véhicule léger.

Les mis en cause ont été présentés devant l’instance judiciaire territorialement compétente qui a ordonné leur placement en détention préventive en attendant leur comparution. La région du Sud connaît une recrudescence du trafic de drogue, tout comme celle de l’Ouest.

Avant-hier, les services de la Gendarmerie nationale d’Oran ont réussi à démanteler un réseau international de trafic de drogue dans une opération qui s’est soldée par la saisie de 6,49 quintaux (649 kg) de kif traité. Cette opération d’envergure a permis l’arrestation de six individus constituant ce réseau spécialisé dans le trafic du kif traité provenant du Maroc. L’activité de ce réseau portait essentiellement sur l’acheminement de cette drogue à partir des frontières ouest vers des pays voisins passant par les frontières est de l’Algérie, a-t-on indiqué.

Opérée par les gendarmes de la section de recherche relevant du groupement territorial d’Oran, soutenus par ceux de la section de sécurité et d’intervention ainsi que par la brigade cynotechnique, cette opération a permis également la saisie de 7 véhicules utilitaires et touristiques ainsi qu’un camion. Ces moyens servaient au transport de la drogue. Une somme de plus de 6 millions de dinars a été également saisie lors cette affaire.

Les gendarmes ont lancé une vaste opération de recherche et d’investigation, à travers un dispositif sécuritaire fixe et mobile en vue de suivre les mouvements des narcotrafiquants au moment où ils s’apprêtaient à acheminer la drogue vers une ville de l’est du pays. La perquisition du domicile d’un des chefs du gang, âgé de 35 ans, en vertu d’un mandat délivré par la justice, a mené à son arrestation et à celle d’un de ses acolytes (38 ans), ainsi qu’à la découverte d’une importante somme d’argent qui constitue une partie des revenus du trafic de drogue et de quatre téléphones portables utilisés comme moyens pour coordonner les actions du réseau.

Poursuivant l’enquête, une autre perquisition a été opérée au domicile d’un troisième individu (38 ans) à Bir El-Djir, où les enquêteurs ont découvert, dans les garage, une quantité de kif traité et une autre à bord d’une voiture stationnée à l’intérieur, soit un total de 649 kg. Dans deux autres garages du même domicile, les gendarmes ont intercepté deux autres voitures, l’une immatriculée à Oran et l’autre à Alger. Leur fouille a permis de découvrir des cachettes secrètes aménagées pour dissimuler la drogue.

La recherche s’est soldée également par la découverte à bord d’un quatrième véhicule d’une somme dépassant les 2 millions de dinars. Les investigations ont abouti à l’arrestation d’autres complices. Il s’agit d’une personne âgée de 43 ans, arrêtée dans la localité de Canastel, et de deux autres âgées de 59 et 60 ans, en possession d’une somme d’argent et de deux motos.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email